• Allemagne : l'ensemble des trains grandes lignes à l'arrêt en raison d'une grève des cheminots

    Le syndicat des salariés demande notamment une hausse de 7,5% des salaires pour 160 000 employés.

    France Tv Info >>>>>


    votre commentaire
  • Samedi 8 Décembre 2018

    Marche pour le Climat

    https://www.sortirdunucleaire.org/8-decembre-2018-Marche-pour-le-climat-et-contre


    votre commentaire
  • Nous voulons des Coquelicots...

    Vendredi 7 décembre 2018

    https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

     

     

     

    ==================================================

    A Lopérec aussi, nous voulons des coquelicots

     

    Chaque 1er vendredi de chaque mois, dans toute la France, les citoyens sont appelés à dire stop aux pesticides qui provoquent, nous le savons, la destruction de tout ce qui est vivant et sont cause de nombreuses maladies très graves dans la population.

    Nous ne reconnaissons plus nos campagnes: disparition d'oiseaux et de nombreuses espèces animales, disparition de végétaux tels que les coquelicots,...etc.

    A Lopérec comme dans de nombreuses villes, un rassemblement, ouvert à tous, aura lieu place de l'église vendredi 7 décembre à 18H place de l'église pour exiger du gouvernement l'interdiction de tous les pesticides en France.

    La rencontre se poursuivra par un débat à l'Armorik café, chacun apportant son casse croûte.

    http://ekladata.com/GWvj8G05cgbyb55asGI9_lyJ2B0.jpg


    votre commentaire
  • Communiqué de la CGT - 3 décembre 2018

    SALAIRES

    Agir pour une augmentation immédiate

    des salaires, pensions

    et de la protection sociale !

     

    Depuis des décennies, le niveau de vie des salarié-e-s, des privé-e-s d’emplois et retraité-e-s se dégrade.

    La préoccupation grandissante d’une majorité de la population est simplement de savoir comment boucler les fins de mois.

    L’écart se creuse de plus en plus entre la majorité de la population et les plus riches pour lesquels le gouvernement a des égards sans limites : suppression de l’ISF, baisse des cotisations sociales et crédits d’impôts (CICE, etc.).

    La baisse des financements publics, combinée aux privatisations des services publics, accroît la fracture sociale et les inégalités entre les territoires, en laissant de plus en plus de citoyens sans services publics de proximité.

    Ce contexte politique qui « tire » toujours sur les plus précaires et les plus fragilisés au profit des plus riches amène une colère grandissante.

    L’absence de réponses concrètes et immédiates du gouvernement et du patronat, leur refus d’ouvrir de véritables négociations, génèrent une légitime colère dans la population. 

    La CGT partage cette colère et porte, encore dans les derniers mois, la nécessité de répondre aux urgences sociales.

    La violence imposée par le grand patronat et les gouvernements successifs, à travers la précarisation et la paupérisation des salariés et des citoyens de notre pays, n’est ni physique, ni médiatique mais belle et bien présente au quotidien.

    Tout l’enjeu pour notre organisation est que cette colère se transforme en un rapport de force conséquent qui permettra d’exiger et d’obtenir de réelles avancées sociales ; une société juste dans laquelle chacun-e a une place dans une vie digne. 

    En méprisant les organisations syndicales et en appelant à la disparition pure et simple des corps intermédiaires, le gouvernement méprise les salariés, les privés d’emplois, les retraités.

    Des salariés luttent et gagnent sur leurs revendications dans les entreprises, les services publics chaque jour.

    Le samedi 1er décembre, journée nationale de lutte contre la précarité et pour l’emploi à l’appel de la CGT et d’associations, a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de manifestants sur l’ensemble du territoire dont 15 000 à Paris pour exiger l’ouverture immédiate sur la revalorisation du Smic et des minima de branches, l’arrêt du recours massif aux contrats précaires et une meilleure couverture par l’assurance chômage, en lieu et place des baisses programmées.

    La CGT exige le retrait du plan d’économies sur les allocations chômage de 10% en 3 ans.

    La CGT exige que la réunion de la Commission Nationale de la Négociation Collective du 14 décembre sur le Smic et les minimas de branches soit un véritable rendez-vous de négociations. La CGT adressera un courrier en ce sens au gouvernement qui doit annoncer une augmentation significative du Smic pour le porter à 1800 euros brut, la revalorisation des minima sociaux et des pensions tel que nous le revendiquons.

    La CGT appelle à signer la pétition «  Nos besoins doivent être entendus, j’agis ! », pour les salaires, pensions, l’emploi, les retraites et la protection sociale

    La CGT invite l’ensemble des salariés du privé et du public, des privés d’emplois, des retraités, des lycéens, des étudiants à se réunir en assemblées générales, à débattre de cahiers revendicatifs et décider collectivement des modalités d’actions pour préparer les différentes mobilisations nécessaires à l’élévation du rapport de force. 

    La CGT  appelle d’ores et déjà à une grande journée d’action le 14 décembre sur l’ensemble du territoire.

     

    Montreuil, le 3 décembre 2018


    votre commentaire
  • Fabrice Nicolino : « Définitivement, je suis un anarchiste »

    Le journaliste, survivant de la tuerie de « Charlie », raconte son enfance prolétaire, sa tendresse pour les « damnés » et son combat contre les pesticides.

    Le Monde Abonnés >>>>>


    votre commentaire
  • Lokmaria-Berrien : non à la fusion

    Des habitants de Locmaria et des Monts d'Arrée et des élus de Monts d'Arrée Communauté (et d'ailleurs), opposés à la fusion programmée de Locmaria--Berrien avec Poullaouen. Des citoyens qui veulent rester dans les Monts d'Arrée et sont outrés par le manque total de démocratie


    votre commentaire
  • Syndicollectif 30 novembre 2018

     

    Ca bouge dans le pays.

    Beaucoup de prises de positions et d'actions dans:

    www.syndicollectif.fr


    ACTIONS- PRISES DE POSITIONS :


    * Plusieurs appels au 1er décembre mélangeant syndicats, associations, forces politiques :http://wp.me/p6Uf5o-2bv

    * Un 1er décembre de toutes les couleurs sociales:http://wp.me/p6Uf5o-2bG

    * 1er décembre : journée traditionnelle de lutte des chômeurs et leurs 4 organisations nationales :http://wp.me/p6Uf5o-2ak
     

    * Gilets Jaunes : une plate-forme revendicative collective (parmi d'autres?)http://wp.me/p6Uf5o-2bq

    * Rosa Parks : des syndicalistes soutiennent :http://wp.me/p6Uf5o-2be

    * Solidaires réagit au discours "énergétique" de Macron :http://wp.me/p6Uf5o-2bc

    * La CGT appelle àmobiliser "quelle que soit la couleur du gilet": http://wp.me/p6Uf5o-2aU

    * Reportage de la NVO :http://wp.me/p6Uf5o-29h

    * La FSU et le mouvement des Gilets Jaunes:http://wp.me/p6Uf5o-29W


    * Le syndicat des personnels territoriaux FSU prend position sur les Gilets Jaunes:http://wp.me/p6Uf5o-2aN

    * Et SUD Industrie aussi :http://wp.me/p6Uf5o-29v
     

    * Bonne pédagogie du syndicat InfoCom CGT sur les mouvements :http://wp.me/p6Uf5o-2aG

    * Positions syndicales pour la manifestation #NousToutes du 24 novembre:http://wp.me/p6Uf5o-291

    * Une tribune de militantes-es CGT contre les violences sexistes (même dans les syndicats):http://wp.me/p6Uf5o-29P


    * Positions FO sur les violences faites aux femmes :http://wp.me/p6Uf5o-29t

    * Des avancées sur l'égalité professionnelle ?http://wp.me/p6Uf5o-29G
     

    * La FSU a écrit à Macron sur les réformes fonction publique :http://wp.me/p6Uf5o-29l

    * Collectif intersyndical contre l'extrême-droite:http://wp.me/p6Uf5o-2au
     

     

    JUSTICE :

    * La justice estime que les travailleurs ubérisés sont des salariés :http://wp.me/p6Uf5o-2au

     

    EUROPE :

    * Grève générale en Grèce le 28 novembre
    http://wp.me/p6Uf5o-2b6

    * Traité Europe-Japon : prise de position CGT et ZENROVEN (Japon)
    http://wp.me/p6Uf5o-2bL

    * Le droit de grève réaffirmé en Europe:http://wp.me/p6Uf5o-2b1


    DEBATS :

    * Fédération textile CGT et CGT Val de Marne:http://wp.me/p6Uf5o-29y

    * Force Ouvrière : une interview inédite de Karel Yon :http://wp.me/p6Uf5o-2bP
     

    * Yves Veyrier secrétaire général de Force ouvrière :http://wp.me/p6Uf5o-29L

    * Un numéro de la revue de l'IRES sur les CE:http://wp.me/p6Uf5o-2af

    * Colloque de Chronique Ouvrière sur la violence au travail :http://wp.me/p6Uf5o-2a0


    votre commentaire
  • Finistère. Journée de mobilisation intersyndicale contre la précarité

    Ouest-France >>>>>


    votre commentaire
  • La liste des revendications des "gilets jaunes"

    Le mouvement a envoyé aux médias et aux députés un communiqué comprenant une quarantaine de revendications, jeudi. 

    "Députés de France, nous vous faisons part des directives du peuple pour que vous les transposiez en loi (...). Obéissez à la volonté du peuple. Faites appliquer ces directives"

    Liste non exhaustive de revendications : 

    • Zéro SDF : URGENT.

    • Davantage de progressivité dans l'impôt sur le revenu, c'est-à-dire davantage de tranches.

    • Smic à 1 300 euros net.

    Favoriser les petits commerces des villages et centres-villes. Cesser la construction des grosses zones commerciales autour des grandes villes qui tuent le petit commerce et davantage de parkings gratuits dans les centres-villes.

    Grand plan d'Isolation des logements pour faire de l'écologie en faisant faire des économies aux ménages.

    • Impôts : que les GROS (MacDo, Google, Amazon, Carrefour...) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.

    • Même système de Sécurité sociale pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs). Fin du RSI.

    • Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. Pas de retraite à points.

    • Fin de la hausse des taxes sur le carburant.

    • Pas de retraite en dessous de 1 200 euros.

    • Tout représentant élu aura le droit au salaire médian. Ses frais de transports seront surveillés et remboursés s’ils sont justifiés. Droit au ticket restaurant et au chèque-vacances.

    • Les salaires de tous les Français ainsi que les retraites et les allocations doivent être indexés à l'inflation.

    • Protéger l'industrie française : interdire les délocalisations. Protéger notre industrie, c'est protéger notre savoir-faire et nos emplois.

    • Fin du travail détaché. Il est anormal qu'une personne qui travaille sur le territoire français ne bénéficie pas du même salaire et des mêmes droits. Toute personne étant autorisée à travailler sur le territoire français doit être à égalité avec un citoyen français et son employeur doit cotiser à la même hauteur qu'un employeur français.

    • Pour la sécurité de l'emploi : limiter davantage le nombre de CDD pour les grosses entreprises. Nous voulons plus de CDI.

    • Fin du CICE. Utilisation de cet argent pour le lancement d'une industrie française de la voiture à hydrogène (qui est véritablement écologique, contrairement à la voiture électrique.)

    • Fin de la politique d'austérité. On cesse de rembourser les intérêts de la dette qui sont déclarés illégitimes et on commence à rembourser la dette sans prendre l'argent des pauvres et des moins pauvres, mais en allant chercher les 80 milliards de fraude fiscale.

    • Que les causes des migrations forcées soient traitées.

    • Que les demandeurs d'asile soient bien traités. Nous leur devons le logement, la sécurité, l'alimentation ainsi que l'éducation pour les mineurs. Travaillez avec l'ONU pour que des camps d'accueil soient ouverts dans de nombreux pays du monde, dans l'attente du résultat de la demande d'asile.

    • Que les déboutés du droit d'asile soient reconduits dans leur pays d'origine.

    • Qu'une réelle politique d'intégration soit mise en œuvre. Vivre en France implique de devenir français (cours de langue française, cours d'histoire de France et cours d'éducation civique avec une certification à la fin du parcours).

    • Salaire maximum fixé à 15 000 euros.

    • Que des emplois soient crées pour les chômeurs.

    • Augmentation des allocations handicapés.

    • Limitation des loyers. Davantage de logement à loyers modérés (notamment pour les étudiants et les travailleurs précaires).

    • Interdiction de vendre les biens appartenant à la France (barrage, aéroport…)

    • Moyens conséquents accordés à la justice, à la police, à la gendarmerie et à l’armée. Que les heures supplémentaires des forces de l’ordre soient payées ou récupérées.

    • L'intégralité de l'argent gagné par les péages des autoroutes devra servir à l'entretien des autoroutes et routes de France ainsi qu'à la sécurité routière.

    • Le prix du gaz et l’électricité ayant augmenté depuis qu'il y a eu privatisation, nous voulons qu'ils redeviennent publics et que les prix baissent de manière conséquente.

    • Fin immédiate de la fermeture des petites lignes, des bureaux de poste, des écoles et des maternités.

    • Apportons du bien-être à nos personnes âgées. Interdiction de faire de l'argent sur les personnes âgées. L'or gris, c'est fini. L'ère du bien-être gris commence.

    • Maximum 25 élèves par classe de la maternelle à la terminale.

    • Des moyens conséquents apportés à la psychiatrie.

    • Le référendum populaire doit entrer dans la Constitution. Création d'un site lisible et efficace, encadré par un organisme indépendant de contrôle où les gens pourront faire une proposition de loi. Si cette proposition de loi obtient 700 000 signatures alors cette proposition de loi devra être discutée, complétée, amendée par l'Assemblée nationale qui aura l'obligation, (un an jour pour jour après l'obtention des 700 000 signatures) de la soumettre au vote de l'intégralité des Français.

    • Retour à un mandat de 7 ans pour le président de la République. L’élection des députés deux ans après l'élection du président de la République permettait d'envoyer un signal positif ou négatif au président de la République concernant sa politique. Cela participait donc à faire entendre la voix du peuple.)

    • Retraite à 60 ans et pour toutes les personnes ayant travaillées dans un métier usant le corps (maçon ou désosseur par exemple) droit à la retraite à 55 ans.

    • Un enfant de 6 ans ne se gardant pas seul, continuation du système des aides PAJEMPLOI jusqu’à ce que l’enfant ait 10 ans.

    • Favoriser le transport de marchandises par la voie ferrée.

    • Pas de prélèvement à la source.

    • Fin des indemnités présidentielles à vie.

    • Interdiction de faire payer aux commerçants une taxe lorsque leurs clients utilisent la carte bleue. Taxe sur le fuel maritime et le kérosène.


    votre commentaire
  • 1er décembre 2018 - Quimper Sud Finistère


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique