• Rail. « Les élections à la SNCF pèsent dans la bataille »

    Vendredi, 16 Novembre, 2018
    Marion d'Allard

    Après la grande lutte du printemps, le scrutin professionnel dans le groupe public s’ouvre ce vendredi. Entretien avec le secrétaire général de la CGT cheminots, Laurent Brun.

    Les élections professionnelles à la SNCF s’inscrivent dans un contexte particulier, après le vote d’une réforme ferroviaire contestée et alors que la loi impose désormais les CSE (comité social et économique) comme nouvelles instances représentatives du personnel. Quels sont, pour la CGT, les enjeux de ce scrutin ?

    L'Humanité Abonnés >>>>>


    votre commentaire
  • BlaBlaCar va racheter Ouibus à la SNCF

    Le montant de ce rachat par la plateforme de covoiturage n'a pas été révélé. Le site de la SNCF proposera bientôt des voyages en bus et en covoiturage.

    FranceInfo >>>>>

    La SNCF tire un trait sur les cars Macron

    Le groupe ferroviaire vend à BlablaCar sa filiale de cars longue distance Ouibus – qui va supprimer 44 % de ses effectifs – tout en nouant une alliance capitalistique avec le leader européen du covoiturage.

    La SNCF a pris part à une augmentation de capital de Blablacar d’un montant total de 101 millions d’euros.

    Le Monde >>>>>


    votre commentaire
  • DOCUMENT FRANCE 2. Article et vidéo

    Passage à niveau dangereux : quand un train percute un camion

    Gare de Nangis, le 21 avril 2015. Sur les images de vidéosurveillance, un poids lourd s’engage sur le passage à niveau… et cale. Les barrières s’abaissent. Le train arrive à pleine vitesse. Bilan : 40 blessés, dont 3 graves. Chaque année, en moyenne 36 personnes perdent la vie sur des passages à niveau. Pourquoi sont-ils aussi dangereux ? Extrait d'une enquête d'"Envoyé spécial".

    France TV Info >>>>>


    votre commentaire
  • Rennes. Samsic rachète les « gilets rouges » de la SNCF
     
    Samsic, le géant rennais de services aux entreprises, a racheté la société Itiremia. Cette filiale de la SNCF emploie les fameux gilets rouges, chargés d’informer les voyageurs dans certaines grandes gares.
     
     

    votre commentaire
  • RÉCIT.

    La longue nuit de galère des passagers du TGV Montpellier-Rennes

    11 heures de retard, détours, multiples arrêts… Des usagers de la SNCF ont connu une nuit de galère, entre vendredi et samedi 27 octobre lors d’un trajet Montpellier - Rennes. Maxime est étudiant, en formation de journalisme à l’ESJ de Montpellier. Il a raconté son (long) périple pour rejoindre la Bretagne sur Twitter. Carnet de bord.

    Ouest-France >>>>>


    votre commentaire
  • Pizzas, chèques cadeaux, invitations au restaurant...

    Ces challenges de la SNCF qui fâchent les syndicats

    Pour motiver ses cheminots, l'entreprise organise des concours de performance avec, à la clé, des avantages en nature de toutes sortes.  

    France TV Info >>>>>


    votre commentaire
  • "La Direction SNCF lance le championnat de la prune "

    La SNCF espérait verbaliser 40.000 usagers

    lors d'une immense opération anti-fraude à Paris.

    Elle en a coincé 3.000...

    Quelque 550 agents étaient mobilisés dans les grandes gares parisiennes pour ce qui a été qualifié de "championnat de la prune".

    HuffPost >>>>>


    votre commentaire
  • Communiqué de presse concernant

    les résultats aux élections des Cheminots retraités

    au Conseil d’Administration de la CPRP SNCF

    (Caisse de Prévoyance et de Retraite des Personnels de la SNCF)

    du 18 octobre 2018,

    avec une progression de la CGT

    qui renforce sa 1ère place !


    votre commentaire
  • Manifestement, il y a des "managers" locaux qui en tiennent "une sacrée couche" comme on dit, 

    mais ils ne font jamais que du copier coller de ce qui leur est conseillé, demandé, commandé ou enseigné...

    À la SNCF, une salle détente pour cheminots "accessible au mérite"?

    La direction de la SNCF "condamne fermement une initiative purement locale"

    CHEMINOTS - "Une honte". Jeudi 11 octobre, une surprenante méthode de management en vigueur dans un centre SNCF des Hauts-de-Seine a été dénoncée sur les réseaux sociaux par des cheminots et syndicats.

    Dans le tweet ci-dessous publié par Anasse Kaz, un aiguilleur et militant Sud-Rail bien connu dans la lutte contre la réforme ferroviaire adoptée en juin dernier, on apprend qu'une "salle détente" pour les cheminots serait "accessible au mérite" dans une antenne de l'entreprise ferroviaire à Asnières (92).

    HuffPost >>>>>


    votre commentaire
  • Paris : un cheminot meurt percuté par un train

    près de la gare Saint-Lazare

    La mort de ce cheminot survient après le décès, dans la nuit de mardi à mercredi, de deux ouvriers d'une entreprise sous-traitante de la SNCF.

    France TV Info >>>>>

     

    ----------------------------------------------------------------------

    Hautes-Pyrénées : deux morts et deux blessés

    sur un chantier de maintenance de la SNCF cette nuit

    Les victimes sont des employés des entreprises sous-traitantes de la SNCF

    Selon les premiers éléments de l'enquête, deux engins se seraient percutés, mercredi, lors de travaux de nuit sur la ligne ferroviaire entre Montréjeau et Tarbes.

    France TV Info >>>>>

     

    ----------------------------------------------------------------------

    Communiqué Fédération des Cheminots CGT

    NOUVEL ACCIDENT GRAVE SUR UN CHANTIER SNCF

    Accident ferroviaire

    Dans la nuit du 09 au 10 octobre 2018, un accident grave est survenu entre Capvern et Tarbes sur un chantier de la SNCF effectué par des salariés d’une entreprise sous-traitante.

    Bilan provisoire à l’heure où s’écrivent ces lignes : 2 morts, un blessé grave, un blessé léger.

    La Fédération CGT des Cheminots exprime sa stupeur et sa tristesse suite à ce nouveau drame qui endeuille la famille cheminote. Nos premières pensées vont aux familles et aux proches des victimes.

    Sans présager des circonstances exactes de l’accident et des conclusions de l’enquête, la Fédération CGT des cheminots rappelle que le milieu ferroviaire est dangereux. C’est pourquoi l’application de règles strictes, une formation professionnelle initiale et continue de haut niveau, une stabilité et une continuité dans les collectifs de travail et de bonnes conditions de travail sont indispensables pour assurer la sécurité des personnels et des usagers.

    À l’heure où le « pacte ferroviaire » imposé par le Gouvernement continue de s’écrire ;

    À l’heure où le président Pépy continue de dire tout le mal qu’il pense du service public ferroviaire et des cheminots, s’acharne à détruire l’emploi par des suppressions massives (en cours et à venir) ;

    À l’heure où le président Jeantet annonce l’accroissement de la sous-traitance concernant la maintenance des infrastructures, ce qui entraîne l’abaissement des règles de sécurité ;

    La Fédération CGT des Cheminots redit que les choix opérés ne sont pas les bons. Nous souhaitons réaffirmer ici toute notre émotion et assurons de notre soutien les familles, les collègues, les proches des cheminots touchés par cet accident grave.

    La Fédération CGT des Cheminots mettra tout en œuvre afin que la lumière soit faite sur les circonstances de celui-ci.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique