• Ils n’ont pas honte ! Alexandre Benalla,

    dans l’ombre de la diplomatie française ?

     

    Mardi 8 Septembre 2020

    Selon Mediapart, l’ex-barbouze de Macron a rencontré, en mai 2020, le président de la Guinée-Bissau dans un hôtel parisien.

     

    Alexandre Benalla a-t-il encore des liens souterrains avec l’Élysée et la République en marche ?

    Selon Mediapart, l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, qui s’est reconverti dans le privé en ouvrant sa société de sécurité et «d’intelligence économique », a rencontré secrètement, le 28 mai 2020, le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embaló, dans un palace parisien.

    Était également présent Ludovic Chaker, ex-secrétaire général d’En Marche et actuel conseiller du chef d’état-major particulier du président de la République.

    Cette rencontre intervient alors que, depuis son départ de l’Élysée à la suite de l’affaire qui porte désormais son nom, Alexandre Benalla s’était vu interdire par la commission de déontologie de la fonction publique toute relation professionnelle avec des collaborateurs de l’Élysée, des services publics de sécurité français ou des autorités publiques étrangères jusqu’au 1 er août 2021.

     

    Le cadre exact et la tenue des échanges entre Alexandre Benalla, Ludovic Chaker et le président Embaló ne sont pas connus.

    Le chef d’État bissau-guinéen, contacté par Mediapart, confirme le rendez-vous, mais parle de visite « amicale ».

    Ce n’est pas la première fois que les réseaux étroits que continue d’entretenir Alexandre Benalla avec des autocrates africains – Cameroun, Centrafrique, Congo – sont mis au jour.

     

    En décembre 2018, quelques mois seulement après l’éclatement de l’affaire et sa suspension,

    il était reçu par le président tchadien Idriss Déby, dix jours avant une visite officielle d’Emmanuel Macron dans l’État du Sahel. 

    Un voyage effectué avec un passeport diplomatique… qu’il était supposé avoir rendu au Quai d’Orsay.

    « Ce n’était en aucun cas un intermédiaire officieux ou officiel », s’était défendu l’Élysée, assurant que la présidence française n’entretenait «plus aucun contact » avec Alexandre Benalla.

     


    votre commentaire
  • [Affaire Macron Benalla -  1er mai 2018... 8 septembre 2020]

    Fabrice Arfi Médiapart
     
    [REVELATIONS] Alexandre Benalla a rencontré secrètement un chef d’Etat africain avec un membre de l’Elysée. Et non des moindres: il s'agit de Ludovic Chaker, un ancien militaire qui fut le premier secrétaire général du mouvement En Marche, en 2016.
     
     
    Albert Lévy
     
    & après cela on se posera ou pas des questions sur le faux passeport de Benalla avec deux ans de procédure, un contrôle judiciaire bancal, un coffre qui disparaît, sans qu'il y ait lieu de se poser la moindre question sur les commanditaires & les complices de cette barbouzerie !
     

    votre commentaire
  • [Affaire Macron Benalla -  1er mai 2018... 4 septembre 2020]

     

    Benalla : c'est le gars qui « ment » tellement depuis le début des affaires que même s'il avouait avoir menti, on n'arriverait même pas à le croire.,,

    Que faisait cet amateur au cœur de l’Élysée, au cœur du pouvoir et de sa sécurité alors qu’il y a des professionnels expérimentés pour ça?

    Et ou est passé le fameux coffre fort?

    Comment Benalla a-t-il pu refuser une perquisition alors qu'il était en garde à vue, pendant que d’un autre coté, avec forces médias, on nous abreuve des perquisitions et poursuites chez les opposants à Macron?

     

    Rappelons la célèbre formule de Macron...

    "Le vrai responsable c'est moi, qu'ils viennent me chercher !"

     

    Affaire des passeports :

    le parquet demande un procès contre Alexandre Benalla,

    notamment pour "faux" et "usage de faux"

    Il revient désormais au juge d'instruction chargé du dossier de renvoyer ou non l'ex-chargé de mission à l'Elysée devant le tribunal correctionnel.

    France Info >>>>>

     


    votre commentaire
  • [Affaire Macron Benalla -  1er mai 2018... 26 Juillet 2020]

    Benalla mis en examen pour "faux" et "usage de faux" dans l'enquête sur ses passeports diplomatiques

    Dans ce dossier, l'ex-chargé de mission à l'Elysée était déjà mis en examen depuis janvier 2019 pour "usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle".

    France Info >>>>>


    votre commentaire
  • 18 avril 2020

    L'affaire Benalla / Macron

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • [Affaire Macron Benalla - 23 Janvier 2020]

    Un témoin met en cause des membres de l'Élysée

    dans la disparition des coffre-forts de Benalla

    Un témoin clé de l'affaire Benalla, entendu par  la brigade criminelle, a mis en cause le palais de l'Élysée dans l'affaire des coffres-forts d'Alexandre Benalla qui ont mystérieusement disparu lors d'une perquisition de juillet 2018.


    votre commentaire
  • [Affaire Macron Benalla - 15 Novembre 2019]

    Un 2ème coffre ?

    Affaire Benalla : un témoin clef affirme avoir des informations sur un deuxième coffre-fort et veut être entendu par la justice

    D'après une source proche de l'enquête jointe ce vendredi par franceinfo, Chokri Wakrim "doit être entendu prochainement" dans cette affaire.

    France Info >>>>>


    votre commentaire
  •  [Affaire Macron Benalla - 15 Octobre 2019]

     

    Médiapart dénonce la convocation

    de quatre de ses journalistes dans l’affaire Benalla

    Ouest-France >>>>>


    votre commentaire
  • [Affaire Macron Benalla - 29 juillet 2019]

    Benalla, une zone d’ombre dans les comptes de campagne de Macron

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • [Affaire Macron Benalla - 19 juillet 2019]

    Benalla débarque sur Twitter...

    et ça cogne fort...

    Scout toujours...

     

    HuffPost >>>>>

    Twitter >>>>>


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique