• Rouge ViF !

    Du fond de notre Coeur...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Ensemble Finistère !

    Message de soutien à Geneviève LeGay

     

    Les militants et militantes d'Ensemble! Finistère apportent tout leur soutien à Geneviève, victime comme tant d'autres des violences policières qui se déroulent semaine après semaine lors des manifestations des Gilets Jaunes.

    Ces violences, sans précédents depuis des dizaines d'années, ne sont pas des bavures mais le résultat d'une stratégie de la tension mise en œuvre par le pouvoir.

    Nous souhaitons à Geneviève de se rétablir bien vite et nous lui adressons à elle, à sa famille ainsi qu'aux camarades d'ATTAC et d'Ensemble! 06 le témoignage de notre amitié.

    Nous sommes effarés et ressentons le plus profond dégout devant les propos que Macron a tenu à l'égard de Geneviève, preuve s'il en était du mépris que ce sinistre personnage manifeste à l'égard de ses concitoyens.

    Ensemble Finistère!

    Le 25 mars 2019


    votre commentaire
  • Tract Ensemble Finistère !

    15 mars 2019

    Ce Gouvernement

    ne veut toujours rien entendre


    votre commentaire
  •  

    Quimper

    Manif jeunes pour le climat

    vendredi 15 mars 2019

     

    J'ai suivi la manif des lycéens pour le climat à Quimper(suivi est le terme, car ils allaient tellement vite qu'on avait du mal à suivre ! Cours, cours, camarade, le vieux monde...). Un bon millier de jeunes présents, très dynamiques; manif très vivante avec de nombreux slogans.

    Cà s'est terminé sur la place de la mairie avec des prises de parole des jeunes et une interpellation de
    la municipalité de Quimper invitée bruyamment et longuement à venir s'expliquer sur sa politique en matière d'écologie.

    La sono d'Ensemble! Cornouaille a été bien utile.

    Un adjoint a fini par sortir pour répondre à la demande des jeunes.

    Il a eu du mal à justifier la politique municipale, plusieurs jeunes l'interrompant en lui reprochant
    du bla-bla et en exigeant des actes (entre autres, plus de bus - particulièrement en soirée - et des transports urbains gratuits).


    Quelques photos ci-dessous

    Amicalement
    J L

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Le Blog d'Ensemble Finistère !

     

    Communiqué Ensemble Finistère !

    Mercredi 13 mars 2019

    A la une du Blog : 25 Janvier 2015

    La Révolte En Marche...

     

     

    Contre Macron, le Président des Riches et son Monde, contre sa politique austéritaire et autoritaire, anti-sociale et anti-populaire, contre les violences policières, contre les lois répressives, mais aussi contre les actes et violences racistes, islamophobes et antisémites, les mobilisations se multiplient depuis plusieurs mois, se cumulent et se renforcent.

    Après les luttes et grèves contre la loi travail dès la fin 2017, les mobilisations des cheminots au premier semestre 2018, les journées de mobilisations syndicales et associatives, les Gilets Jaunes dans un mouvement novateur lancent leur 18ème samedi de manifestations et de rassemblements depuis le 17 novembre.

    La Marche des Solidarités rassemblera les quartiers populaires, les défenseurs des sans-papiers et des migrants. La jeunesse se mobilisera et se mettra en grève vendredi dans les établissements scolaires pour le Climat, pour défendre l'avenir de la Planète et des 8 milliards d'habitants qui la peupleront en 2023.

    Partout en France, dans près de 250 villes se tiendront samedi 16 mars des rassemblements, des manifestations, des défilés, des occupations de ronds-points… Des initiatives diverses, comme à Landivisiau, où des collectifs « Citoyens pour le climat » organisent une marche pour dénoncer la reprise du chantier de la centrale au gaz...

    « Fin du monde, fins de mois, même combat », le mouvement de révolte devient global et se dynamise, les convergences populaires et citoyennes se créent. La détermination et l'unité sont les clés pour faire échec aux objectifs du gouvernement Macron aux ordres des milliardaires, des grands actionnaires et spéculateurs financiers .

    Force citoyenne engagée pour construire une alternative politique de gauche, sociale, écologiste et solidaire, le mouvement politique  Ensemble! appelle les Finistériens à se mobiliser et à rejoindre les manifestations et rassemblements qui se tiendront dans les principales villes du département le samedi 16 mars ainsi que le mardi 19 mars.

     

    Ensemble Finistère !

    Le  13 Mars 2019

    ensemble29@orange.fr


    votre commentaire
  • « On dit d'un fleuve emportant tout

    qu'il est violent

    Mais on ne dit jamais rien

    de la violence des rives qui l'enserrent »

    Bertold Brecht

     

    Déjà plus de 1500 personnes ont été blessées, certaines gravement, voire tuées comme cette personne âgée de Marseille décédée des suites d'un tir de flashball alors qu'elle fermait ses volets, dans les manifestations des Gilets Jaunes, par des armes policières comme le GLI- F4 ou le LBD 40 : 

    93 blessés graves parmi les Gilets Jaunes depuis le 17 novembre, dont 68 par des tirs de lanceurs de balle de défense, et au moins 13 qui ont perdu un œil.

     

    Mais le gouvernement Macron/ Philippe n'en a cure.

    Il poursuit son offensive répressive avec le projet de loi annoncé qui va multiplier les interdictions de manifester par les arrestations préventives et les interdictions de manifestation pour toutes personnes à l'égard desquelles il existe des "raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace grave ».

    Où cela s'arrêtera-t-il ?

    La mise en œuvre d'un état autoritaire et policier passe toujours par la suppression des libertés de celles et ceux d'en bas.

    Nous refusons la nouvelle loi en préparation et exigeons l'interdiction des armes comme les flashballs , les grenades de désencerclement et demandons l'amnistie pour toutes et tous les manifestants illégitimement condamnés.

    Nous exigeons la satisfaction, comme le réclament les Gilets Jaunes, des revendications sociales : une vraie hausse du SMIC, des salaires, des retraites et des minima sociaux;la justice sociale et fiscale, le rétablissement de l'ISF, la fin du CICE, la fin de la casse et le développement des services publics ….

    Nous soutenons les mobilisations des Gilets Jaunes et les revendications convergentes avec celles du mouvement syndical et associatif.

    Nous serons également dans la rue le 27 Janvier pour le climat et la justice sociale.

    Collectif "S'unir pour ne pas subir"

    Co-signataires: Solidaires, FSU, ATTAC, Collectif Anti Fasciste de Quimper, Actes en Cornouaille, Convergence des services Publics, Comité Bigouden ZAD, LDH, EELV, Ensemble, NPA Kemper, PCF du pays de Quimper


    votre commentaire
  • Accueil  - Ensemble Finistère !

    Accueil  - Ensemble Finistère !

     

    Ensemble Finistère !

    5 Janvier 2019

    Ce que le mouvement des Gilets Jaunes

    nous enseigne

     


    1) Outre sa construction, sa présence et sa force sur les réseaux sociaux et sa visibilité médiatique, le mouvement des Gilets Jaunes se caractérise essentiellement par une occupation de l’espace public (ronds points, péages d’autoroute …) et un souci d'auto-organisation citoyenne populaire. Le fait que cette occupation de l’espace ait fait reculer, même de très peu, le pouvoir interpelle toutes les forces populaires sur un renouvellement des modes d’action collective et leur efficacité.



    2) Les forces syndicales les plus offensives en appellent à la convergence entre Gilets Jaunes et mouvement syndical.

    Pour le moment, on ne constate pas encore d’extension du mouvement parmi le salariat ni de généralisation ou d’extension des luttes au sein des entreprises, même si nombre de salariés participent aux piquets sur les ronds points ou aux mobilisations des samedis, même si de nombreux syndicalistes y participent vêtus d'un gilet jaune. Face aux nouvelles menaces de casse sociale qui s’annoncent (« réforme » de l’assurance chômage, des retraites, attaques contre les services publics), c’est bien la mobilisation dans les entreprises et le blocage de l’économie qui peuvent faire céder gouvernement et patronat.


    3) On ne sait pas comment la situation va évoluer, malgré la volonté affichée par de nombreux Gilets Jaunes de continuer la lutte sous une forme ou sous une autre.

    Du côté du pouvoir, nous n’avons pas affaire à des branquignols, même si ce pouvoir a été un temps et reste fortement déstabilisé.

     

    On peut parier sans grand risque de se tromper que les «experts» de la Macronie et du Medef sont déjà à l’œuvre pour chercher une issue de secours, une sortie de crise qui tente d’assécher le mouvement, sans toucher en rien à l'essentiel de la feuille de route de ce gouvernement capitaliste, réactionnaire, autoritaire, anti-social. La répression policière et judiciaire en est la preuve !

     

    La Grande Concertation Nationale, soi-disant citoyenne, des 3 mois à venir peut en faire partie comme le fut en son temps la dissolution de l’Assemblée Nationale par De Gaulle en 68 ou celle de 1997 par Chirac.

     

    L'extrême-droite et la droite dure restent à l'affût et tentent de récupérer à leur profit ce mouvement, c'est un risque trop dangereux pour la démocratie et les libertés que le mouvement social ne peut pas se permettre de prendre.



    4) On sent confusément que cette séquence historique portée par le mouvement des Gilets Jaunes ouvre une
    période politique nouvelle.

    Paradoxalement, malgré son caractère a-politique et a-syndical revendiqué, ce sont bien, pour partie, des thématiques portées par la gauche de gauche depuis longtemps qui sont sous-jacentes : un autre partage des richesses, une remise en cause du capitalisme et particulièrement de la finance, une revendication de démocratie directe…

    Après tout, l’idée d’Assemblées Citoyennes, c’était une proposition issue à la base, des Collectifs Unitaires Anti-Libéraux, puis des collectifs locaux du Front de Gauche de 2012 (même si…).

     

    Tous ensemble, que nos gilets soient jaunes, rouges ou verts, nous avons, peut être comme jamais auparavant, l’opportunité de faire entendre, à une échelle qui ne soit ni groupusculaire, ni minoritaire, une voix de transformation sociale, solidaire, écologique et démocratique radicale.

     

    Le Mouvement Ensemble ! n’a pas la prétention de donner des leçons à celles et ceux qui luttent aujourd’hui, mais il tient à partager ses convictions anticapitalistes et ses propres pistes de réflexion.

     

    - Comment redonner du sens à la vie humaine et à la Planète ?

    - Comment redistribuer les richesses issues du travail pour avoir les moyens de vivre dignement ; pour plus de solidarité, de social, d'écologie, d'égalité entre les êtres humains, d'égalité entre les Femmes et les Hommes ; pour préserver notre protection sociale et nos retraites ; pour un accès gratuit aux services publics de santé, de transport, d'énergie ?

    - Comment faire entrer la démocratie autogestionnaire dans les entreprises ?

    - Comment «socialiser» les grands groupes multinationaux, les grandes entreprises ?

    - Comment se libérer de la charge de la dette publique ?

    - Comment faire sans la charge de la politique de guerre, de la militarisation, de l’armement conventionnel et nucléaire ? 

    - Comment inventer une démocratie participative populaire et redonner le pouvoir aux citoyens ?

    - Comment construire une nouvelle conception de la République sur la base de Collectifs locaux autogérés ?

     

    Un projet de transition et d'émancipation en quelque sorte.

     

     


    votre commentaire
  • Bonne Année Anticapitaliste 2019 !


    votre commentaire
  • Bonne Année Anticapitaliste 2019 !


    votre commentaire
  • Rouge ViF !

    Jaune ViF !

    et Samedi Jaune...

    Faisons l'hypothèse que la "mobilisation des Gilets Jaunes" correspond à une "Jacquerie des temps modernes",  une révolte portée par le Peuple.

    Les "citoyens automobilistes", salariés, retraités, précaires, ubérisés ont remplacés les serfs étranglés par les Saigneurs des temps passés.

     

    Une colère sourde et profonde qui enfin éclate :

    problème de pouvoir d'achat, bas salaires et faibles pensions, chômage et boulots souvent pourris, de précarité et d'ubérisation, d'impôts, de taxes et d'augmentation en tous genres ... et de comptes bancaires à sec, de porte-monnaies vides...

    sans parler de l'ambiance générale, du manque de perspectives, du mépris  exprimés par ceux qui gouvernent autant l’État que les Entreprises...

    Difficultés à se soigner, peur de l'avenir, peur pour nos enfants, nos jeunes ou nos vieux en Ephad

     

    On serait de mauvaise foi pour ne pas apprécier au moins de notre côté cette mobilisation (et ce qu'elle porte d'autogestionnaire quelque part et d'espoirs nouveaux)

    nous qui avons vécu mai 68, les grèves de 86 ou 95 ou celles plus récentes, qui avons voté NON en 2005

    qui avons fait les nuits debout, les manifs pour les retraites, celles des cheminots...

    qui avons traînés nos godasses dans des centaines de manifestations et d'actions...

    au cœur de mobilisations politiques porteuses d'espoir ou celles sans trop de lendemains...

     

    Jacquerie

    à l'image des serfs, des paysans se révoltant contre les Seigneurs (Saigneurs...),

    à l'image des grandes grèves ouvrières,

    des mineurs de fond contre les patrons en haut de forme...

     

    Jacquerie parce que si ce mouvement est une révolte (massive)

    ce n'est pas (encore) une révolution

    et surtout une révolution anti-capitaliste...

    mais c'est déjà un acte de Résistance face aux patrons, à la finances, aux actionnaires du Cac40, aux spéculateurs, aux libéraux qui gouvernent ici ou à Bruxelles, ou au FMI, aux technocrates de Macron et de sa bande de "Sinistres" et de "Dépités"...

     

    Mais bon

    malgré le déferlement des messages gouvernementaux (mensonges et omissions) depuis des mois, des années, des décennies...

    et des intox médiatiques à hautes doses

    des éditorialistes aujourd'hui macroniens (après avoir été gaullistes, mitterandiens, chiraquiens, sarkozistes, hollandistes ou tendances lépénistes...) 

    et "chroniqueurs vautours" (les "chiens de garde" de gauche molle, de droite libérale ou de droite dure, ou tendance encore une fois extrême droite...)

    voir des centaines de milliers de gens déferlés dans la rue, sur les routes,  envahir les Ronds-Points ça fait du bien ...

    Non ?

    (on parle de près de 5.000 initiatives pour le samedi 17 novembre, de tous ordres

    avec certainement près de 500.000 personnes mobilisées à un moment ou au autre sur la journée)

    (2.034 évènement et 281.710 personnes pour le Sinistre de l'intérieur (excusé la précision...) avec et malgré sa tendance lourde à toujours minimiser et réduire les chiffres

    qui parle surtout du décès regrettable d'une manifestante et des 400 blessés, des arrestations et garde à vue, de la casse, des déchets...

     

    Cela fait des années que nous appelons, chacun de notre côté, voir ensemble, 

    à la mobilisation et à l'engagement citoyen,

    à l'auto-organisation

    alors ne faisons pas la fine bouche car quelque part nous y sommes...

    c'est un mouvement profondément anti-macron et de sa politique de classe au service des riches, du patronat, des capitalistes...

     

    Qu'il y ait débat politique et tentatives de récupération politique, c'est le jeu et l'affrontement idéologique,

    mais  notons que nous sommes loin d'un mouvement massif d'extrême-droite, de droite dure ou purement poujadiste...

    mais tout autant d'un mouvement massif porté par la Gauche radicale, révolutionnaire.

     

    Le problème étant justement pour les forces de gauche radicale

    de se bouger

    de s'engouffrer sur les routes libérées et enfin ouvertes par cette séquence politique et sociale

    et de rassembler collectif pour prendre la bonne direction sur les bonnes routes, celles qui vont à gauche, bien à gauche dans le sens du trafic...

    Et on peut avoir un gilet jaune (ou vert, ou rouge, ou les deux...), un bonnet rouge, un drapeau rouge  ou même arc-en-ciel...

    Il était temps, il est temps...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique