• Ensemble Finistère !

    Accueil  - Ensemble Finistère !

  • Que sont nos biens communs devenus ?

    Notre EAU

    Notre AIR

    Notre TERRE

    Notre SANTE

    Notre HUMANITE

     


    votre commentaire
  • 6 Août 2021

    Menez Hom

    (Presqu'Île de Crozon FInistère)

    CIAN29


    votre commentaire
  • Tract Info Août 2021

    Ensemble Finistère !

     

     

    ****************************

    Format pdf

     

    Ensemble Finistère !

    Le Blog >>>>>


    votre commentaire
  • No PASS'

     

    No PASS'

     


    votre commentaire
  • Finistère

    Régionales et départementales

    juin 2021

    Abstentions - participation

    - Blancs et Nuls

    - votes exprimés

     

    Quelques données...

     

     

    En Finistère Départementales

     

    sur 27 cantons

     

    La participation à un niveaux très bas (33%)

    diminue entre les deux tours dans 3 cantons

    et augmente très légèrement dans 24 cantons

     

    Le nombre de votes Blancs et Nuls augmente dans les 27 cantons

     

    Le nombre de votes valablement exprimés diminue dans les 27 cantons...

     

    Malgré une légère augmentation de la participation

    au second tour

    ... le nombre de "votes valablement exprimés" diminue...

     

    (Au second tour il n'y avait que des duels dans les 27 cantons)

     

     

     

     

     

    En Finistère aux régionales

     

    Le nombre d'abstentions diminuent entre les deux tours  -1,10%

    1er tour    64,49%    ( participation : 35,51 % )

    2ème tour 63,39 %   ( participation : 36,61 % )

     

    Le nombre de bulletin Blancs et nuls diminue de 0,13%

    1,53 % au premier tour

    1,40% au second

    (par rapport au nombre d'inscrits)

     

     

    Le nombre de votes valablement exprimés augmentent  de 1,23%

    33,98 % au premier tour

    35,21 % au second

    (par rapport au nombre d'inscrits)

     

    Il faudrait deux indicateurs supplémentaires :

    le nombre d'électeurs ayant voté au 1er tour mais s'étant abstenu au second : estimation - 3% des électeurs inscrits

    le nombre d'électeurs s'étant abstenu au premier tour et ayant voté au second...: estimation + 4,2 % des électeurs inscrits

     

     

    A noter qu'au second tour il y avait 5 listes

    13 listes au premier tour

    les votants du second tour avaient donc "un large choix"

    (PS-PCF-Ecolo / EELV / LR /Macroniste / FN)

    et en plus dans le cadre d'une proportionnelle...

    et pourtant seulement 36,61 % de participation

     

     

     


    votre commentaire
  • Finistère

    Régionales 20 juin 2021

     

    Inscrits

     

    692.856

     

    %

     

    Votants

     

    Abstention

     

    246.040

     

    446.816

     

    35.51

     

    64.49

     

    Blancs

    nuls

     

    6.706

    3.896

     

    00.97

    00.56

     

    Exprimés

     

     

    235.438

     

     

    33.98

     

     

    PS 52.287 22.21
    LR 36.776 15.62
    EELV 35.454 15.06
    LREM 34.166 14.51
    FN 32.501 13.80
    Ecolo 15.432 06.55
    LFi  ....... 14.094 
    05.99
    LO 5.838 02.48
    Divers 3.516 01.49
    Divers 3.164 01.34
    Divers 1.320 00.56
    Divers 676 00.29
    Divers 214 00.09
         
         
         

     


    votre commentaire
  • Tribune - 12 juin 2021

     

    Priorités Citoyennes...

     

    Pour les Départementales comme pour les Régionales,

    les militants d'Ensemble! 

    Mouvement pour une Alternative de Gauche, Écologique et Solidaire

    accordent la priorité à la démarche citoyenne

    et aux propositions de mise en place d'une démocratie active,

    pour lutter contre les inégalités sociales et les discriminations,

    pour construire une écologie sans concession avec le système capitaliste et productiviste. 

     

    A l'échelle du Département Finistérien et de la Région Bretagne,

    face aux fortes inégalités sociales et aux déséquilibres territoriaux qui caractérisent les politiques publiques menées par la droite au pouvoir et par les majorités socialistes au niveau du département et de la région ,

    la construction d'une alternative citoyenne est possible et nécessaire,

    d'autant plus que  La Macronie, aveugle et sourde aux demandes citoyennes et de plus en plus autoritaire,

    d'autant plus que la droite dure dérive vers sa lépénisation, d'autant plus que l'extrême droite lépéniste - anti-sociale, hostile aux plus fragiles, raciste, sexiste -

    sont en embuscade. 

     

     

    Cette alternative se doit à la fois d être démocratique, sociale, solidaire et écologique dans le contexte des crises économiques et humaines, sanitaires, des dérèglements climatiques aggravées par la course au profit que nous impose le système capitaliste. 

      

    Le choix d'une alternative démocratique, sociale et écologique,

    c'est celui de l'avenir,de la jeunesse,

    c'est celui du monde du travail, des retraités

    c'est celui du monde d'après,

    un monde ouvert et juste, vivable et solidaire !

     

     

    Face à la montée des idées d'extrême droite,

    le rassemblement de toutes les forces politiques, associatives, citoyennes et syndicales,

    de toutes les forces  de progrès social, solidaire et écologiste est une nécessité absolue.

     

    Cette montée des idées d'extrême droite

    ne vient pas de nulle part. 

     

    Elle se nourrit de la crise généralisée du capitalisme et de l'absence d'un projet alternatif de société.

    Cette crise entraîne la plus grande confusion, le désarroi et parfois le désespoir.

     

    Pourtant, les résistances et les mobilisations, comme par exemple les marches pour le climat, les manifestations féministes et antiracistes, les luttes syndicales et associatives montrent que des alternatives sont possibles.

     

    Appuyons-nous sur ces résistances et ces mobilisations pour élaborer un projet humain alternatif ! 

     

    Cette montée des idées d'extrême droite

    ne vient pas de nulle part.

     

     

    Cette montée des idées nauséabondes, dangereuses pour les Libertés,  se fait sous la pression d'un parti d'extrême droite dont le projet de société est directement inspiré par les thèses du fascisme.

     

    La droite dure est  aujourd'hui quasiment acquise à ces idées,

    et la Macronie les copie de plus en plus clairement.

     

     

    Mais cette montée des idées d'extrême-droite est aussi la résultante des renoncements et des capitulations de la gauche molle libérale d'accompagnement, de Mitterand, de Mauroy à Fabius puis Jospin puis Hollande, Valls sans oublier Macron

    et, tout récemment encore, avec la participation de plusieurs de ses responsables à une manifestation qu'il faut bien qualifiée de factieuse appelée par des syndicats policiers fascisants.

     

     

    Oui, continuons à nous rassembler comme le 12 juin et même au-delà, avec toutes les forces et organisations qui le souhaitent !

     

    Faisons de cette force  un point d'appui populaire pour l'avenir. 

     

    Mais cela ne suffira pas :

     

    de manière complémentaire au rassemblement,

    engageons-nous

    à cesser toute compromission avec les idées d'extrême droite,

    à refuser les logiques sécuritaires, les inégalités, les discriminations et les violences policières de la Macronie,

    à exiger l'égalité des droits pour toutes et tous,

    à exiger la transition écologique, la solidarité et l'accueil des migrant·es,

    à exiger la démocratie et le bien vivre ensemble !


    votre commentaire
  • Ensemble Finistère !
    Langue Bretonne
     
     
    LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL DÉCLARE DE NOUVEAU
    LA GUERRE
    AUX LANGUES RÉGIONALES,
    A CELLES ET CEUX QUI LES PARLENT OU VEULENT LES PARLER !
     
    Le Conseil Constitutionnel vient de censurer partiellement
    la loi Molac :
    en interdisant l’enseignement immersif dans l’Ecole publique,
    en interdisant les signes diacritiques dans les actes d’Etat Civil.
     
    Il montre ainsi son mépris
    pour celles et ceux qui en Bretagne parlent
    ou veulent parler les langues de Bretagne,
    pour celles et ceux qui voudraient donner des prénoms bretons
    à leurs enfants non conformes à l’interprétation que fait le Conseil constitutionnel de la constitution.
     
    Le Conseil constitutionnel commet une double faute :
    - d’abord, la pédagogie par immersion est une réussite partout où elle est appliquée.
    - ensuite la constitution elle-même reconnaît les langues régionales comme langues de France et à ce titre peut donc tout à fait autoriser les mêmes dispositifs pour celles-ci que pour le français.

     
    Les langues, avec leurs implications complexes en termes d’identité, de communication, d’intégration sociale, d’éducation et de développement, revêtent une importance stratégique pour les peuples et pour la planète.
     
    Or, du fait des processus de mondialisation, elles se trouvent de plus en plus menacées ou disparaissent purement et simplement.
     
    Lorsque les langues s’éteignent (50% des 7000 langues utilisées dans le monde sont en danger de disparition), la diversité culturelle, qui fait la richesse de l’humanité, s’amenuise.
     
    Car, avec elles, ce sont aussi des perspectives, une mémoire collective, des modes uniques de pensée et d’expression – autant de ressources précieuses pour garantir un avenir meilleur – qui se perdent.
     
    Pour que chaque langue puisse vivre et être utilisée tous les jours, des politiques linguistiques volontaristes avec des moyens financiers ambitieux sont nécessaires.

     
    Partout autour de nous en Europe, en Irlande, au Pays de Galles, en Ecosse, au Pays Basque Sud, en Catalogne la co-officialité de 2 langues, la nationale et la régionale est la règle.
    Partout cette co-officialité a été obtenue par la lutte.
     
    Pour Ensemble ! c’est bien la co-officialité de la langue bretonne et de la langue gallèse avec la langue française qu’il faudra obtenir !
     
    Ensemble ! appelle à participer à la manifestation du 29 mai à Guingamp à 14h, pour les langues de Bretagne et pour la défense et la promotion de toutes les langues dites régionales.

     


    votre commentaire
  • Poursuivre la mobilisation de soutien

    au Peuple Palestinien

    en pays de Morlaix



    Après la réussite de notre rassemblement de samedi matin square de la Résistance (bonne participation avec l'attention des rédactions locales, belle expression unitaire) l'Afps du Pays de Morlaix a écrit aux 18 associations, partis et syndicats* présents lors du rassemblement pour leur proposer de continuer et si possible d'amplifier notre mobilisation locale.

    Nous avions convenu de continuer à nous adresser à la Sous-préfète de Morlaix pour qu'elle transmette de notre part une lettre à la Présidence de la République. Nous avons donc renouvelé notre demande de rendez-vous pour vendredi 21 mai à 17H 30 (jour ouvrable) et nous proposons d'inscrire cette demande dans le cadre d'une nouvelle démonstration de solidarité avec le peuple palestinien.

    RENDEZ-VOUS à 17h 30 VENDREDI 21  DEVANT LA SOUS-PREFECTURE DE MORLAIX

    Pour en faire le point de départ d'une manifestation.  L'occasion pour les organisations qui ne se sont pas exprimées samedi dernier de le faire si elles le souhaitent.

    *LDH, Amnesty International, CCFD-Terre Solidaire, Association Morlaix/Wavel, ACAT, Mvt de la Paix, PS, PCF, Génération's, France Insoumise, EELV, Ensemble, UDB, Gauche indépendantiste, NPA, Lutte Ouvrière, UL-CGT, UL-Solidaires, FSU...




    Pour info, vous pouvez suivre l’actualité de l’AFPS Pays de morlaix sur Twitter
    @AFPSMORLAIX


    votre commentaire
  • Prise de parole d'Ensemble!

    au rassemblement initié par l'AFPS Pays de Morlaix

    Samedi 15 mai 2021


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique