• Philippe Poutou :

    “C’est dégueulasse de vouloir faire croire

    qu’il y aurait un problème avec les Musulmans”

    https://vimeo.com/367078136

    Philippe Poutou invité sur France Info le 17 octobre 2019 pour parler de la mobilisation contre la réforme des retraites et de l'offensive islamophobe actuelle.


    votre commentaire
  • Big Bang ... La rentrée !

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • "Maintenant basta ça suffit,

    faisons primer l'éthique sur le fric"

    lâche la députée LFI Manon Aubry

    Manon Aubry, députée européenne, dénonce la candidature de Sylvie Goulard comme commissaire européenne. La candidate française est à nouveau convoquée pour lever des doutes sur son intégrité.

    Commission européenne : la candidature de la Française Sylvie Goulard a été rejetée par les eurodéputés

    Les élus ont rejeté massivement sa nomination au Marché intérieur, alors qu'elle est sous le coup de deux enquêtes.

     


    votre commentaire
  • Lutte Ouvrière

    Macron et Le Pen : deux ennemis des travailleurs

    Le journal de Lutte Ouvrière >>>>>

     


    votre commentaire
  • PCF - Elsa Faucillon - Débat immigration

    Twitter Vidéo >>>>>


    votre commentaire
  • Jean-Luc Mélenchon - Débat immigration

    Vous avez choisi de faire de l'immigré le bouc-émissaire.

    L’immigré plutôt que le financier qui pille notre pays.

    L’immigré plutôt que le fraudeur du fisc.

    L’immigré plutôt que les corrompus qui ont bradé l’industrie du pays à l’étranger.

    Twitter Vidéo 10 minutes >>>>>


    votre commentaire
  • Municipales. Les élus PCF font le pari du rassemblement

    Lundi, 7 Octobre, 2019
    Julia Hamlaoui

    Réunis à Paris pour le congrès de leur association, les élus communistes et républicains ont appelé ce week-end à l’unité de la gauche et élu Ian Brossat à leur tête.

    L'Humanité Abonnés >>>>>


    votre commentaire
  • Vie Nouvelle ...

    Il y a urgence !

    Vie Nouvelle ...  Il y a urgence !


    votre commentaire
  • LFi municipales 2020
     
     
    Brève France Info
     
    Jean-Luc Mélenchon
    leader de La France insoumise

    "L'objectif [de LFI] n'est pas, comme un parti, d'avoir beaucoup d'élus (....) c'est d'aider à participer à la construction d'un peuple conscient."

     

    #MUNICIPALES En déplacement à Marseille, le député a ouvert la porte à des accords locaux avec d'autres formations politiques pour les municipales. "Il n'y aura pas de listes 'insoumises' dans le pays, il y aura des listes auxquelles les 'insoumis' vont participer sur la double base de l'initiative populaire, de l'auto-organisation, des collectifs, et des formations politiques qui peuvent se mettre d'accord sur un programme", a-t-il déclaré.

     

    Elections municipales : LFI ne veut pas "tourner le dos" aux autres partis, déclare Jean-Luc Mélenchon

    A Marseille, les "insoumis" ont déjà annoncé qu'ils comptaient participer à une liste d'union de la gauche et des mouvements citoyens. 

    France Info >>>>>


    votre commentaire
  • Macron à Rodez : pédagogie ou diversion ?

    4 octobre 2019  

    Communiqué de presse du groupe parlementaire de La France insoumise.

     

    Hier soir, devant 500 lecteurs de la presse quotidienne régionale, Emmanuel Macron a présenté sa future réforme des retraites.

    Dans un format marathon de 3h30 ressemblant à s’y méprendre au « Grand Débat National », c’est-à-dire proche d’un meeting de campagne et bien loin d’un débat contradictoire, le président de la République a répondu à une trentaine de questions sur les retraites, lui permettant de balayer les multiples aspects techniques du sujet.

     

    La séance terminée, la plupart des chaînes d’information en continue s’alignaient déjà pour saluer l’exercice de « pédagogie » du président.

    Il s’est pourtant moins agi de pédagogie que de diversion puisque, au milieu de l’océan de cas particuliers auxquels il a pu répondre, Emmanuel Macron a aisément noyé le poisson !

     

    Il s’est, en effet, bien gardé de dire l’essentiel de sa réforme qui ne nécessite pas 3 h 30 pour être résumé : Emmanuel Macron ne veut pas allouer davantage de ressources ni mettre davantage à contribution pour financer les retraites qu’il veut maintenir à 14 % du PIB.

    Or, la part des séniors dans la population va augmenter.

    Donc il faudra se partager toujours plus nombreux un gâteau qui ne sera pas plus gros.

    Par conséquent, soit les pensions vont baisser, soit il faudra travailler toujours plus longtemps pour prétendre au même niveau de pension, soit un peu des deux.

     

    Dans ces conditions, tout le reste n’est qu’habillage et accessoire.

    Or, il est possible de financer un système de retraites démocratique, qui garantisse le niveau de revenus et la possibilité de partir à 60 ans.

    La France insoumise en fera la démonstration à l’occasion de la prochaine présentation de son contre-projet pour les retraites.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique