• Tribune Priorités Citoyennes...

    Tribune - 12 juin 2021

     

    Priorités Citoyennes...

     

    Pour les Départementales comme pour les Régionales,

    les militants d'Ensemble! 

    Mouvement pour une Alternative de Gauche, Écologique et Solidaire

    accordent la priorité à la démarche citoyenne

    et aux propositions de mise en place d'une démocratie active,

    pour lutter contre les inégalités sociales et les discriminations,

    pour construire une écologie sans concession avec le système capitaliste et productiviste. 

     

    A l'échelle du Département Finistérien et de la Région Bretagne,

    face aux fortes inégalités sociales et aux déséquilibres territoriaux qui caractérisent les politiques publiques menées par la droite au pouvoir et par les majorités socialistes au niveau du département et de la région ,

    la construction d'une alternative citoyenne est possible et nécessaire,

    d'autant plus que  La Macronie, aveugle et sourde aux demandes citoyennes et de plus en plus autoritaire,

    d'autant plus que la droite dure dérive vers sa lépénisation, d'autant plus que l'extrême droite lépéniste - anti-sociale, hostile aux plus fragiles, raciste, sexiste -

    sont en embuscade. 

     

     

    Cette alternative se doit à la fois d être démocratique, sociale, solidaire et écologique dans le contexte des crises économiques et humaines, sanitaires, des dérèglements climatiques aggravées par la course au profit que nous impose le système capitaliste. 

      

    Le choix d'une alternative démocratique, sociale et écologique,

    c'est celui de l'avenir,de la jeunesse,

    c'est celui du monde du travail, des retraités

    c'est celui du monde d'après,

    un monde ouvert et juste, vivable et solidaire !

     

     

    Face à la montée des idées d'extrême droite,

    le rassemblement de toutes les forces politiques, associatives, citoyennes et syndicales,

    de toutes les forces  de progrès social, solidaire et écologiste est une nécessité absolue.

     

    Cette montée des idées d'extrême droite

    ne vient pas de nulle part. 

     

    Elle se nourrit de la crise généralisée du capitalisme et de l'absence d'un projet alternatif de société.

    Cette crise entraîne la plus grande confusion, le désarroi et parfois le désespoir.

     

    Pourtant, les résistances et les mobilisations, comme par exemple les marches pour le climat, les manifestations féministes et antiracistes, les luttes syndicales et associatives montrent que des alternatives sont possibles.

     

    Appuyons-nous sur ces résistances et ces mobilisations pour élaborer un projet humain alternatif ! 

     

    Cette montée des idées d'extrême droite

    ne vient pas de nulle part.

     

     

    Cette montée des idées nauséabondes, dangereuses pour les Libertés,  se fait sous la pression d'un parti d'extrême droite dont le projet de société est directement inspiré par les thèses du fascisme.

     

    La droite dure est  aujourd'hui quasiment acquise à ces idées,

    et la Macronie les copie de plus en plus clairement.

     

     

    Mais cette montée des idées d'extrême-droite est aussi la résultante des renoncements et des capitulations de la gauche molle libérale d'accompagnement, de Mitterand, de Mauroy à Fabius puis Jospin puis Hollande, Valls sans oublier Macron

    et, tout récemment encore, avec la participation de plusieurs de ses responsables à une manifestation qu'il faut bien qualifiée de factieuse appelée par des syndicats policiers fascisants.

     

     

    Oui, continuons à nous rassembler comme le 12 juin et même au-delà, avec toutes les forces et organisations qui le souhaitent !

     

    Faisons de cette force  un point d'appui populaire pour l'avenir. 

     

    Mais cela ne suffira pas :

     

    de manière complémentaire au rassemblement,

    engageons-nous

    à cesser toute compromission avec les idées d'extrême droite,

    à refuser les logiques sécuritaires, les inégalités, les discriminations et les violences policières de la Macronie,

    à exiger l'égalité des droits pour toutes et tous,

    à exiger la transition écologique, la solidarité et l'accueil des migrant·es,

    à exiger la démocratie et le bien vivre ensemble !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter