• Télécoms. La Bourse avant le réseau chez Orange

    Télécoms. La Bourse avant le réseau chez Orange

    Jeudi, 28 Février, 2019
    Pierric Marissal

    En 2018, le groupe a distribué des dividendes supérieurs à ses marges. Une logique de court terme qui participe à marginaliser la France des grands enjeux comme la 5G.

    C’est la quatrième fois en cinq ans qu’Orange versera à ses actionnaires – dont l’État, qui détient encore 23 % du groupe – des dividendes supérieurs à ses marges. « La direction dit qu’elle profite des opportunités du marché, et c’est vrai qu’Orange emprunte parfois à des taux quasiment négatifs, mais il reste que, globalement, on s’endette pour payer les actionnaires », déplore Thierry Franchi, délégué syndical central (DSC) adjoint CGT d’Orange. « Cette stratégie creuse la dette de plus de 1,5 milliard et a des conséquences préjudiciables pour les salariés, le service rendu et les investissements », poursuit-il. Le syndicat liste le bilan de cette politique : 3 000 emplois supprimés en France, un recours massif à la sous-traitance, la baisse des compétences…

     

    L'Humanité >>>>>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter