• [SAMU - Affaire Naomi Musenga]

    [SAMU - Affaire Naomi Musenga]

    --------------------------------------

    Fil articles actualités France TV Info >>>>>

     

    --------------------------------------

    21 juin 2018

    Mort de Naomi Musenga :

    "Que les responsables reconnaissent leurs responsabilités,

    on a voulu faire porter le chapeau à la lampiste"

    Christophe Prudhomme, médecin urgentiste, porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France, membre de la CGT-Santé, a réagi, mercredi 20 juin sur franceinfo à la démission du responsable du Samu de Strasbourg, après la mort de Naomi Musenga.

    France TV Info >>>>>

    --------------------------------------

    20 juin 2018

    Mort de Naomi Musenga :

    la procédure au Samu de Strasbourg déclarée non conforme

    C'est ce que conclut l'enquête menée par l'Inspection générale des affaires sociales, rendue publique mercredi. La jeune femme était morte après avoir appelé le Samu qui n'avait pas pris ses plaintes au sérieux le 29 décembre 2017.

    France TV Info >>>>>

    --------------------------------------

    24 mai 2018

    L'hôpital "se retranche derrière l'enquête de l'Igas pour ne pas répondre", selon l'avocat de la famille de Naomi Musenga

    Les proches de Naomi Musenga ont été reçus, mercredi, par la direction du CHU de Strasbourg. "Deux heures d'absence de réponses", a regretté l'avocat de la famille, Mohamed Aachour, jeudi sur franceinfo.

    France TV Info >>>>>

    Affaire Naomi : silence sur les résultats de l’enquête interne

    Déception et frustration : malgré deux heures de discussion, aucune nouvelle  information n' a été donnée  à la famille de Naomi Musenga, reçue ce mercredi 23 mai par la direction générale des Hôpitaux universitaires de Strasbourg.

    France TV Info >>>>>

    --------------------------------------

    18 mai 2018

    Le grand coup de violon ministériel habituel...

    pendant qu'ils cassent

    le système de santé et la sécurité sociale !

    "Au téléphone, on a 1 min 30 pour déceler une urgence"

    Agnès Buzyn en visite au centre d'appel du Samu

    La ministre de la Santé s'est rendue vendredi à Créteil, dans le Val-de-Marne.

    France TV Info >>>>>

    ---------------------------

    Ses frères lancent un appel au calme

    "On appelle vraiment à la non-violence",

    déclarent à BFMTV, samedi, 

    Gloire et Martial Musenga.

    France TV Info >>>>>

    -------------------

    Au SAMU, l’onde de choc du drame de Strasbourg

    Le scandale suscité par la mort de Naomi Musenga pourrait accélérer les évolutions du système de régulation médicale.

    Le Monde >>>>>
     
    -------------------

    Comment fonctionne le SAMU,

    mis en cause après de « graves dysfonctionnements »

    à Strasbourg ?

    Le cas d’une patiente dans un état critique, mais moquée lors de son appel au 15 à Strasbourg, pose des questions sur le fonctionnement du SAMU.

    Le Monde >>>>>
     
    -------------------

    ---------------------------------------

    Mort de Naomi Musenga :

    retour sur le dernier appel de la jeune femme

    Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentiste de France (Amuf) réagit à la révélation des enregistrements de l’échange entre Naomi Musenga et les opératrices du Samu.

    France TV Info >>>>>

    ---------------------------------------

    Hôpital. « Ce drame est une alerte terrible pour les soignants »

    Loïc Pen Chef du service des urgences de Creil et Senlis (CGT santé)
    L’urgentiste réagit après le décès d’une jeune femme à Strasbourg, fin décembre 2017, laquelle n’a pas été prise en charge à temps par le Samu.
     
    Entretien réalisé par Clotilde Mathieu
    Vendredi, 11 Mai, 2018
     
    ---------------------------------------

    Mort de Naomi Musenga :

    travailler au centre d'appels est "un poste très lourd,

    en première ligne"

    Insultes, mauvaises blagues, stress... Les agents du centre d'appels de secours de Strasbourg sont chargés de gérer jusqu'à 3 000 coups de fil par jour. Après les révélations sur le mort de Naomi Musenga, l'équipe est désemparée et reçoit des menaces.

    France TV Info >>>>>

     
    ---------------------------------------

    DIRECT.10 mai 2018

    Mort de Naomi Musenga :

    "On s'est moqué de nous comme on s'est moqué de ma fille",

    accuse son père.

    Regardez la conférence de presse de la famille

    Les parents et la sœur de cette Strasbourgeoise décédée le 29 décembre se sont exprimés devant la presse, au cabinet de leur avocat.

    France TV Info >>>>>

    ---------------------------------------

     Ce n’est pas un « cas isolé »

    Affaire Naomi Musenga : qui sont les responsables ?

    Un enregistrement audio entre, Naomi Musenga, une jeune femme de 22 ans, strasbourgeoise, et le Samu a été publié sur le site d’information local alsacien Heb’di. Une assistante de régulation médicale du Samu s’impatiente, moque et ne donne pas suite à la demande de prise en charge médicale de la jeune femme qui affirme qu’elle « va mourir ». Quelques heures plus tard, Naomi décède à l’hôpital. Une histoire qui vient révéler les défaillances d’un système de santé en crise qui met particulièrement en danger les personnes les plus fragilisées, discriminées, ou/et précaires.

    Révolution permanente >>>>>

     

    --------------------

    Pour l'un des avocats de la famille de Naomi, l'opératrice du Samu ne doit pas servir de "bouc émissaire"

    Mohamed Aachour, l'un des avocats de la famille de Naomi Musenga, dénonce, jeudi sur franceinfo, un "défaut d'information" de la part du CHU de Strasbourg (Bas-Rhin), la famille ayant cherché à dialoguer avec pendant quatre mois sans obtenir de réponses "claires".

    France TV Info >>>>>

    -------------------------

    Fil actualités - Articles France TV Info >>>>>

    -------------------------

    Les hôpitaux de Strasbourg ont ouvert une enquête après la mort de Naomi, le 29 décembre 2017.

    La victime avait téléphoné au Samu, qui l'avait orienté vers SOS médecins. Elle est morte quelques heures après.

    Y a-t-il eu défaillance des urgentistes?

    Un enregistrement de cet appel pose question.

    Strasbourg : questions autour de la mort de Naomi, décédée quelques heures après son appel au Samu

    France 3 Strasbourg >>>>> 7 Mai 2018

    ------------------------------------------------

    Heb'Di 27 avril 2018

    Les opératrices du SAMU se moquent de Naomi…
    La jeune maman décède quelques heures plus tard !

    Le 29 décembre 2017, 11 heures. Prise de très fortes douleurs, Naomi, à bout de force appelle le SAMU de Strasbourg.
    Comme l’indique l’enregistrement  les deux opératrices, manifestement de bonne humeur, ricanent. Elles ont un comportement étonnant, moqueur voire méchant.
    Elles ne donnent pas suite à la demande d’assistance de la jeune femme, qui est renvoyée vers SOS-Médecins….

    Nous nous sommes procuré l’enregistrement de l’échange entre Naomi et le SAMU,

    Heb'di >>>>> 27 avril 2018


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter