• [Samedi 26 mai 2018 - La Marée Populaire !]

    [Samedi 26 mai 2018 - La Marée Populaire !]

    Samedi 26 mai 2018
     
     
    En Finistère...
    - Brest 1.000 - Quimper 1.000 - Morlaix 400 - Quimperlé 300 -
     
     
    250.000 personnes ont répondu dans près d'une centaine de manifestations à l'appel de 67 organisations, syndicats, partis politiques et associations, pour s'opposer à la politique de Macron.
     

    [Samedi 26 mai 2018 - La Marée Populaire !]

     

    [Samedi 26 mai 2018 - La Marée Populaire !]

     

    [Samedi 26 mai 2018 - La Marée Populaire !]

     
    .
     

    Samedi 26 mai 2018 - La Marée Populaire !

    ------------------------------------------------

    Le site : la Marée Populaire >>>>>

    65 organisations

    syndicales, politiques et associatives

    appellent à participer

    à la Marée Populaire du Samedi 26 mai 2018.

    ------------------------------------------------ 

    26 mai :

    Et si le peuple de gauche

    se rassemblait ?

    Ensemble ! >>>>>

     

    ------------------------------------------------

     

    Manifestations en Finistère

    Brest - 15h00 - Place de la Liberté

     Affiche Brest >>>>>

     

    Quimper -15h00 - Place de la Gare

    Affiche Quimper >>>>>

     

    Morlaix - 10h30 - Devant la Gare

    Communiqué local Morlaix >>>>>

     

    Quimperlé - 10h30 - Place Charles de Gaulle

    Tract et affiche Quimperlé >>>>>

     

     

    ------------------------------------------------

    ------------------------------------------------

    Presse Finistère

    Quimperlé - Marée populaire. Aujourd'hui, place De-Gaulle
    © Le Télégramme >>>>>
     
     
    Morlaix. La « Marée populaire » débute à 10 h 30
    © Le Télégramme >>>>>
     
    Quimper Marée populaire. En version locale samedi
    © Le Télégramme >>>>>
     
    Quimperlé - Marée populaire samedi : l'antidote à Macron
    © Le Télégramme >>>>>

    ------------------------------------------------

    Tract national Ensemble !

    ------------------------------------------------

    17 mai 2018

    26 mai 208 - Marée Populaire -

    Tract unitaire national

    ------------------------------------------------

    Communiqué de la CGT

    ------------------------------------------------

    18 mai 2018

    Sur le site national d'Ensemble !

    Marée populaire le samedi 26 mai !

    >>>> lire ici

    ----------------------------------------

    ----------------------------------------

    26 mai 2018

    Pour Philippe Martinez (CGT), Emmanuel Macron devrait "regarder par la fenêtre de son palais pour voir la vraie vie"

    Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a vertement réagi le 26 mai sur France Inter aux propos d'Emmanuel Macron. Le chef de l'État promet qu'il ne reculera pas face au mécontentement social.

    Interview Philippe Martinez - France TV INfo >>>>>

    ---------------------

    franceinfo

    MAREE_POPULAIRE

    "Unis, nous marchons pour le droit au service public contre le monde des riches et de leur président", écrit le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, sur Twitter ce matin.

    Une soixantaine d'organisations, dont la France insoumise, appellent aujourd'hui à une "marée populaire" partout en France, afin de protester contre la politique d'Emmanuel Macron.

    ----------------------------------------

    Humeur...

    "La Marée Populaire" n'a pas encore commencé à monter que le pilonnage des médias libéraux dominants aux ordres du Capital et de Macron poursuit son travail de sape et pilonne déjà la Gauche Radicale en faisant parler tout le Monde sauf ses représentants...

    La méthode Coué est lancée...

    (notons qu'il s'avère difficiele depuis le débat de la semaine de trouver des articles crédibles dans une grande partie de la presse quotidienne sur la mobilisation et la préparation de la Marée Populaire...)

    ----------------

    Bon parfois c'est quand même le Figaro qui en parle le mieux...

    Les gauches redescendent dans la rue

    Le Figaro >>>>>

    ----------------

    --------------------------------

    Avec une mention "moins bien que passable" (vu le contenu des articles malheureusement) pour Le Monde ...

    Des dizaines d’organisations appellent à des « marées populaires » contre la politique de Macron

    Un important dispositif de sécurité sera mobilisé à Paris. La manifestation doit démarrer en début d’après-midi.

    Le Monde >>>>>

     ----------------

    On appréciera le titre de l'article ci-dessous avec "ce commentaire d'un lecteur -internaute du Monde"...
     
    "Le titre de l'article est finalement instructif. Celui qui deviendra le patron aura immédiatement l'autre contre lui, puisqu'aucun des deux protagonistes n'aime le patronat."

    Contestation sociale : Martinez et Mélenchon, c’est qui le patron ?

    Si la CGT et La France insoumise sont parvenues à un accord sur la « marée populaire » de samedi, leurs deux dirigeants défileront chacun de leur côté.

    Le Monde >>>>>
     
    --------------------------------
    --------------------------------

    La "marée populaire", le pari à double tranchant des syndicats et de la gauche

    C'est une première depuis l'élection d'Emmanuel Macron. Une soixantaine de syndicats, de partis de gauche et d'associations appellent à manifester le 26 mai partout en France, contre la politique du gouvernement. Les organisateurs promettent une "marée populaire".

    France TV Info >>>>>

    --------------------------------

    Des dizaines d’organisations, dont La France insoumise,

    appellent à une "marée populaire"

    contre la politique d'Emmanuel Macron

    Jean-Luc Mélenchon doit défiler à Marseille aujourd'hui. A Paris, la manifestation partira en début d'après-midi de la gare de l'Est en direction de Bastille, en passant par la place de la République.

    Direct Actualités France TV Info >>>>>

    ----------------

     
    ----------------
     
    ----------------

     

    ----------------

    Manifestations du 26 mai. Quand syndicats et politiques défilent ensemble

    Ouest-France >>>>>

    ----------------

    Le duel Mélenchon - Macron continue sur fond de "marée mopulaire"

    Ouest-France >>>>>

    ----------------

    Et Macron droit dans ses bottes

    ----------------

    Macron. « Aucun désordre ne m’arrêtera »
    © Le Télégramme >>>>>
     
    ----------------

    Pour Emmanuel Macron, "écouter les gens, ce n'est pas être la girouette de l'opinion publique"

    Interrogé à propos des manifestations contre sa politique, le chef de l'Etat est resté droit dans ses bottes.

    France TV Info >>>>>

     
    ----------------
     
     
    ----------------
     
    ----------------

    ----------------------------------------

    25 mai 2018

    Marée populaire le 26 mai. L'addition

    Vendredi, 25 Mai, 2018
     
    --------------------

    Aurélie Trouvé. Comment « la sauce a pris »

    Cadre unitaire 
    Entretien réalisé par Audrey Loussouarn
    Vendredi, 25 Mai, 2018
    ----------------------------------------
    ----------------------------------------

    « Marée populaire ».

    Le compte à rebours jusqu’au 26 mai est officiellement lancé

    Julia Hamlaoui
    Vendredi, 18 Mai, 2018
    ---------------------

    La marée populaire" du 26 mai,

    un "ovni" politique et syndical pour "faire reculer Macron"

    Pour la première fois depuis le début du mouvement social, tous les partis de gauche et la CGT marcheront contre le pouvoir.

    Huffington post >>>>>

     
    ---------------------

    La « marée populaire » du 26 mai se prépare

    Réunies jeudi au siège de la CGT, une cinquantaine d’associations, syndicats et partis a réaffirmé sa volonté de participer au défilé.

    Le Monde >>>>>

    ------------------------------------------------
    17 mai 2018

    Convergence. Premier pari gagné pour la marée populaire du 26 mai

    Sébastien Crépel et Julia Hamlaoui
    Jeudi, 17 Mai, 2018

    ------------------------------------------------

    16 mai 2018

    Voici le communiqué parti hier soir pour la conf de presse de demain 11h30, avec les orga qui avaient confirmé explicitement leur participation dans les délais fixés. Cela ne veut pas dire que la liste est bouclée définitivement.



    Bonjour,

    Un collectif large, constitué d’associations, de syndicats, de partis politiques, appelle le samedi 26 mai, à une « marée populaire » pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité


    Nous avons le plaisir de vous inviter à la conférence de presse qui lancera ce processus autant national que régional, en présence de responsables des organisations signataires :

    Conférence de presse de lancement

    de la « marée populaire »


    jeudi 17 mai, 11h30,

    au siège de la CGT, 263 rue de Paris à Montreuil


    Vous trouverez ci-dessous et en pièce jointe l’appel et les organisations signataires (à ce jour) de la « marée populaire », ainsi que l’affiche qui constitue notre matériel commun et sera collée nationalement et régionalement.
     

    --------------------------

    Pour l’égalité,

    la justice sociale et la solidarité,

    Marée populaire le samedi 26 mai

    Un constat s’impose, Emmanuel Macron, son gouvernement et le  Medef sont décidés à imposer coûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française :

    politique d’austérité,

    destruction des droits des salarié.es,

    introduction de la sélection à l’entrée de l’université,

    casse des services publics,

    aggravation du sort des sans emplois,

    réorganisation aggravant les inégalités en matière d’accès à la justice,

    réforme fiscale favorable aux plus riches,

    loi répressive contre les migrant.es,

    priorité donnée au secret des affaires contre le droit à l’information,

    introduction de l’état d’urgence dans le droit commun,

    répression des mouvements sociaux et des jeunes des quartiers populaires,

    utilisation de l'égalité femmes-hommes comme simple outil de communication,sans moyens financiers, alors que les femmes sont les premières concernées par les régressions sociales…

    sans oublier une politique militariste au niveau international.

     

    La multiplication des mesures prises avec brutalité sur tous les fronts a un objectif, celui de créer un effet de sidération et espérer ainsi empêcher toute riposte.

    Le patronat profite de la situation pour multiplier les restructurations et rester sourd aux revendications du monde du travail.

    En s’en prenant aux personnels à statut, en particulier aux cheminot.es, Emmanuel Macron espère, s’il l’emporte, casser tout esprit de résistance.



    Ce coup de force peut échouer, car les mobilisations se multiplient dans le pays, chacune avec sa spécificité : journée nationale d’action, grèves, occupation d’universités, manifestations…

     

    Il appartient évidemment aux organisations syndicales de décider, avec les personnels concernés, de leurs formes d’action.

    Chacune d’entre elles a, a priori, des ressorts différents, mais au-delà de tel ou tel aspect, ce dont il est question concerne la nature même de la société dans laquelle nous voulons vivre.

     

    Voulons-nous vivre dans une société

    où les droits sociaux seraient réduits à néant,

    où les services publics et la sécurité sociale auraient disparu,

    où l’inégalité de traitement des territoires serait la règle,

    où l’accès à l’université serait de plus en plus réduit,

    où les lanceuses et lanceurs d’alerte et journalistes seraient bâillonnés,

    où les défis écologiques seraient soumis aux intérêts de la finance,

    où le logement, les HLM et les locataires seraient marchandises,

    où la lutte contre les discriminations se réduit à des discours?

     

    Ou, au contraire, voulons-nous une société plus juste, plus solidaire, plus démocratique, plus égalitaire avec un meilleur partage des richesses ?

     

    Tel est l’enjeu.



    Le gouvernement espère que ces mobilisations sectorielles restent isolées et qu’il pourra les défaire les unes après les autres en tenant bon, en les laissant s’épuiser ou en les réprimant.

    Affichant sa détermination, il espère ainsi nous décourager.

    Il se trompe, comme le montre la multiplication des collectifs citoyens en lien avec les salarié.es, les retraité.es et les étudiant.es ainsi que le succès de la solidarité aux grévistes, notamment à ceux de la SNCF.

     

    Il s’agit maintenant d’aller plus loin et, toutes et tous ensemble, d’affirmer dans la rue que des alternatives existent, que nous ne nous résignons pas au sort que nous promet ce gouvernement.

    Il fait la sourde oreille, il faut le forcer à nous entendre et à retirer ses projets.



    Dans le respect de nos champs d’interventions respectifs, nous voulons aller au-delà de toutes les mobilisations positives qui existent déjà et rassembler toutes les forces sociales, syndicales, associatives, politiques pour construire et réussir ensemble un grand rendez-vous citoyen.

    Partout en France organisons le samedi 26 mai une marée populaire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité.  

    Signataires :

    Alternative et autogestion
    Alternative Libertaire
    APEIS
    ATTAC
    Climat social
    Collectif des Associations Citoyennes
    Collectif National pour les Droits des Femmes
    Collectif La Fête à Macron
    Confédération Générale du Travail
    Coordination nationale de défense des hôpitaux et maternités de proximité
    Convergence nationale de défense des services publics
    DIDF
    DIEM25
    Droit au Logement
    Ecologie sociale
    Europe Ecologie Les Verts
    Les Effronté.es
    Ensemble !
    Femmes Egalité
    Fondation Copernic
    France Insoumise
    Gauche Démocratique et Sociale
    Génération.s
    MJCF
    Mouvement Ecolo
    Mouvement National des Chômeurs et Précaires
    Nouvelle Donne
    Nouveau Parti Anticapitaliste
    Parti Communiste Français
    Parti de Gauche
    Parti Ouvrier Indépendant Démocratique
    PCOF
    PCRF
    République et Socialisme
    Résistance Sociale
    Snesup-FSU
    Solidaires
    Syndicat des Avocats de France
    Syndicat de la Magistrature
    UEC
    UNEF
    Union Nationale Lycéenne

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter