• [Mardi 8 Janvier 2019 - Actualités Politiques]

    [Mardi 8 Janvier 2019 - Actualités Politiques]

    --------------------------------------------------

    A la une du Blog : 25 Janvier 2015

    Communiqué Ensemble !

    8 janvier 2019

    Le gouvernement réprime !

    Défendons les libertés démocratiques

     Après Macron lors de ses vœux, c'est Édouard Philippe qui est monté au créneau pour un rappel à l'ordre.

    Question : comment en finir avec les désordres auxquels donne lieu la mobilisation maintenue des Gilets jaunes ?


    Réponse classique quel que soit le sujet de nos gouvernements successifs  : « On va faire une nouvelle loi ! ».

    Cette fois, pour aggraver les sanctions et empêcher les violents de se mêler aux manifestations, comme on a écarté des rencontres sportives les supporters fauteurs de troubles…

     

    Mais d'ores et déjà de lourdes peines sont tombées, et vont continuer à l'être de manière aggravée.

    Donc, les lois actuelles le permettent.

    Quant au nombre considérable de blessés, il démontre que les forces de police ne sont pas privées de moyens de répression.

    Et tout monde comprend qu'une manifestation de ressemble pas à l'enceinte close d'un stade !

     

    En fait, la carte de l'ordre relève du discours politique.

    Confronté à une mobilisation sociale à laquelle il ne sait ni ne veut répondre, le pouvoir agite la menace de la répression pour apeurer l'opinion et la dresser contre les actuelles mobilisations sociales.

     

    Ce n'est pas ainsi qu'une réponse sera donnée à la crise actuelle.

    En revanche c'est permettre de nouvelles atteintes aux libertés publiques et attiser les divisions au sein de la société.

     

    Aux forces démocratiques de dire clairement au gouvernement qu'elles ne laisseront pas sans riposte les mises en cause des libertés et qu'elles exigent des réponses positives aux revendications sociales.

     

    --------------------------------------------------

     

    Accueil  - Ensemble Finistère !

    Accueil  - Ensemble Finistère !

    Ensemble Finistère !

    Déclaration politique 5 Janvier 2019

    Ce que le mouvement des Gilets Jaunes

    nous enseigne

     

     --------------------------------------------------

    Accueil  - Ensemble Finistère ! Accueil  - Ensemble Finistère !

    Ensemble Finistère !

    5 Janvier 2019

    Ce que le mouvement des Gilets Jaunes

    nous enseigne

     


    1) Outre sa construction, sa présence et sa force sur les réseaux sociaux et sa visibilité médiatique, le mouvement des Gilets Jaunes se caractérise essentiellement par une occupation de l’espace public (ronds points, péages d’autoroute …) et un souci d'auto-organisation citoyenne populaire. Le fait que cette occupation de l’espace ait fait reculer, même de très peu, le pouvoir interpelle toutes les forces populaires sur un renouvellement des modes d’action collective et leur efficacité.



    2) Les forces syndicales les plus offensives en appellent à la convergence entre Gilets Jaunes et mouvement syndical.

    Pour le moment, on ne constate pas encore d’extension du mouvement parmi le salariat ni de généralisation ou d’extension des luttes au sein des entreprises, même si nombre de salariés participent aux piquets sur les ronds points ou aux mobilisations des samedis, même si de nombreux syndicalistes y participent vêtus d'un gilet jaune. Face aux nouvelles menaces de casse sociale qui s’annoncent (« réforme » de l’assurance chômage, des retraites, attaques contre les services publics), c’est bien la mobilisation dans les entreprises et le blocage de l’économie qui peuvent faire céder gouvernement et patronat.


    3) On ne sait pas comment la situation va évoluer, malgré la volonté affichée par de nombreux Gilets Jaunes de continuer la lutte sous une forme ou sous une autre.

    Du côté du pouvoir, nous n’avons pas affaire à des branquignols, même si ce pouvoir a été un temps et reste fortement déstabilisé.

     

    On peut parier sans grand risque de se tromper que les «experts» de la Macronie et du Medef sont déjà à l’œuvre pour chercher une issue de secours, une sortie de crise qui tente d’assécher le mouvement, sans toucher en rien à l'essentiel de la feuille de route de ce gouvernement capitaliste, réactionnaire, autoritaire, anti-social. La répression policière et judiciaire en est la preuve !

     

    La Grande Concertation Nationale, soi-disant citoyenne, des 3 mois à venir peut en faire partie comme le fut en son temps la dissolution de l’Assemblée Nationale par De Gaulle en 68 ou celle de 1997 par Chirac.

     

    L'extrême-droite et la droite dure restent à l'affût et tentent de récupérer à leur profit ce mouvement, c'est un risque trop dangereux pour la démocratie et les libertés que le mouvement social ne peut pas se permettre de prendre.



    4) On sent confusément que cette séquence historique portée par le mouvement des Gilets Jaunes ouvre une
    période politique nouvelle.

    Paradoxalement, malgré son caractère a-politique et a-syndical revendiqué, ce sont bien, pour partie, des thématiques portées par la gauche de gauche depuis longtemps qui sont sous-jacentes : un autre partage des richesses, une remise en cause du capitalisme et particulièrement de la finance, une revendication de démocratie directe…

    Après tout, l’idée d’Assemblées Citoyennes, c’était une proposition issue à la base, des Collectifs Unitaires Anti-Libéraux, puis des collectifs locaux du Front de Gauche de 2012 (même si…).

     

    Tous ensemble, que nos gilets soient jaunes, rouges ou verts, nous avons, peut être comme jamais auparavant, l’opportunité de faire entendre, à une échelle qui ne soit ni groupusculaire, ni minoritaire, une voix de transformation sociale, solidaire, écologique et démocratique radicale.

     

    Le Mouvement Ensemble ! n’a pas la prétention de donner des leçons à celles et ceux qui luttent aujourd’hui, mais il tient à partager ses convictions anticapitalistes et ses propres pistes de réflexion.

     

    - Comment redonner du sens à la vie humaine et à la Planète ?

    - Comment redistribuer les richesses issues du travail pour avoir les moyens de vivre dignement ; pour plus de solidarité, de social, d'écologie, d'égalité entre les êtres humains, d'égalité entre les Femmes et les Hommes ; pour préserver notre protection sociale et nos retraites ; pour un accès gratuit aux services publics de santé, de transport, d'énergie ?

    - Comment faire entrer la démocratie autogestionnaire dans les entreprises ?

    - Comment «socialiser» les grands groupes multinationaux, les grandes entreprises ?

    - Comment se libérer de la charge de la dette publique ?

    - Comment faire sans la charge de la politique de guerre, de la militarisation, de l’armement conventionnel et nucléaire ? 

    - Comment inventer une démocratie participative populaire et redonner le pouvoir aux citoyens ?

    - Comment construire une nouvelle conception de la République sur la base de Collectifs locaux autogérés ?

     

    Un projet de transition et d'émancipation en quelque sorte.

    --------------------------------------------------

    JeF Pellissier 

     
     Coté répression ... E Philippe arrose là ou il pleut déjà.
    Coté social: sécheresse et mépris.
    Avis de tempête sociale en cours!
    Le gouvernement réprime ! Défendons les libertés démocratique 
     
    Anasse Kazib 
     
    Les 120000€ de la cagnotte, ne sont rien à coté de l’impact politique d’avoir fait fermer cette caisse.
    Le niveau de radicalité des Gilets Jaunes va monter encore.
     
    Ce mouvement c’est un feu qu’on essaye d’éteindre avec de l’essence...

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

    Clémentine Autain

    "Ce qu'a fait le Premier ministre, c'est accentuer la colère"

    Nous avons toujours été en opposition avec les méthodes violentes pour une raison simple : elles ne sont pas efficaces. Ce qui mettra en échec ce gouvernement, c'est le nombre, c'est le peuple en mouvement.

    La victoire des gilets jaunes c'est d'avoir ramené la réalité sur le devant de la scène, ils ont posé des mots et un rapport réaliste à la vie politique.

    Hallucinante interview d'Édouard Philippe. Focalisée sur "casseurs" pour annoncer nouvelles mesures répressives. Le reste, c.à.d. l'essentiel pour millions de Français ? Circulez, il n'y a rien à voir. Figurez vous que le gouvernement a répondu aux exigences sociales

     

    Caroline FIAT

    Griveaux a atteint le point Godwin dès le Lundi matin ...

    France Insoumise et JL Melenchon sont définitivement républicains et luttent au quotidien contre le racisme et l'antisémitisme!

     

    Manuel Bompard

    Le Premier ministre est à coté de la plaque. Les gens n'attendent pas une réponse ultra sécuritaire ils veulent un ultra changement de cap et des réponses sociales et démocratiques.

    Simonnet Danielle

    Il faut arrêter la surenchère sécuritaire Edouard Philippe. Il y a eu près de 2.000 blessés, 10 morts depuis novembre parmi les Gilets Jaunes. Le gouvernement n'a pas eu un mot de compassion, pas une réponse politique. Juste du dénigrement et toujours plus de répression.

    Adrien Quatennens

    « Edouard Philippe dit répondre à l’ultra-violence par l’ultra-sévérité.

    Je lui demande : Monsieur le Premier Ministre,

    quand allez-vous enfin répondre à l’ultra-précarité par l’ultra partage des richesses ? »

    Aude Lancelin  

    Les chiffres du désastre: 74 % des Français jugent que les affaires de l'Etat ne sont pas conduites dans l’intérêt général. 9% font confiance aux partis politiques. 70% estiment que la démocratie fonctionne mal. 5% placent de l'espoir en la politique.

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

    Renaud P.

    L'ordre de la légion d'honneur comptant parmi ses membres Bachar Al-Assad, Nicolae Ceaucescu, Vladimir Poutine, Mouammar Kadhafi, Ali Bongo, Zine el-Abidine Ben Ali ou Charles Pasqua, y trouver un commandant de Police tabasseur de manifestant n'est pas si surprenant

     

    Voltuan-Redde   

    Ah ah ah ... certains et autres nanti-e-s s'offusquent de la cagnotte pour le boxeur MAIS QUID du CASSEUR surpayé Benalla usurpateur de brassard et casque de police

    RévolutionPermanente 

    En Alsace, dans la petite ville de Masevaux où était attendue Muriel Pénicaud ce lundi, 35 camions de CRS ont été mobilisés pour une vingtaine de Gilets Jaunes. La ministre ne s'est jamais présentée. Les manifestants ont néanmoins montré qu'ils entendaient bien rester mobilisés.

    --------------------------------------------------------------------------

    Apathie se réveille... On espère que ce n'est pas une fausse nouvelle :

    « Les  Gilets Jaunes  ont à juste titre le sentiment d’un 2 poids 2 mesures (...)

    Il faut que les pouvoirs publics parlent aussi de la violence policière. Le 1er Ministre et le Ministre de l’Intérieur auraient dû le faire »

    --------------------------------------------------------------------------

    Pierre Schydlowski

    Et sinon Emmanuel Macron publie quand sa liste de donateurs pour sa campagne ?

    Pure

    Marlène Schiappa : La ministre serait pour l’identification des donateurs de la cagnotte du boxeur  Christophe Dettinger car selon ses propos, il s’agit d’une « forme de complicité »

     

     

    Aymeric Caron 

    Les porte-parole de ce pouvoir aux abois prouvent chaque jour qu'ils sont complètement incompétents ou largués, et ne se rendent même pas compte qu'ils encouragent par leurs sorties surréalistes la colère des gilets jaunes, et des Français en général.

    --------------------------------------------------------------------------

    Dérapage...

    Gilets jaunes. « Qu’ils se servent de leurs armes » : Luc Ferry appelle la police à tirer pour se défendre

     

    Interrogé sur Radio Classique sur la question des Gilets jaunes, l’ancien ministre de l’Education nationale a adressé son soutien aux gendarmes. Après les violences qu'ils ont subies lors des récentes manifestations, Luc Ferry estime que les forces de l'ordre devraient pouvoir faire usage de leurs armes pour se défendre.

    ...

    Interrogé sur le risque que cela comporte, Luc Ferry rétorque : « Et alors ? Écoutez franchement, quand on voit des types qui tabassent à coup de pied un malheureux policier qui est par terre. Qu’ils se servent de leurs armes une bonne fois. Ça suffit ! ».

    ...

    8 janvier 2019

    Ouest-France >>>>>

    France TV Info >>>>>

     

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

    Gilets jaunes. Édouard Philippe manie le bâton et oublie la carotte

    Mardi, 8 Janvier, 2019
    Lionel Venturini, Olivier Morin et Julia Hamlaoui

    Avec un ton moins martial qu’Emmanuel Macron, le premier ministre a délivré, lundi soir sur TF1, un message sécuritaire devenu stratégie de l’exécutif face au mouvement des gilets jaunes.

    L'Humanité Abonnés >>>>>

     

    Ah, tension

    Mardi, 8 Janvier, 2019
    Michel Guilloux

    On avait remarqué, depuis les vœux en pied du chef de l’État, qu’à la stratégie de l’attention, le pouvoir exécutif préférait celle de la tension. Donc, avant les nouvelles violences de ce week-end, qui ne servent que de nouveau prétexte au gouvernement et à son chef, envoyé hier en première ligne télévisuelle, à des roulements de mécaniques autoritaires. Vendredi, son porte-parole en rajoutait dans les effets de vocabulaires à vocation martiale. Et, en même temps, il en appelait à la radicalité plutôt qu’au dialogue

    L'Humanité Abonnés >>>>>

     

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

     « La crise que Macron encaisse aujourd’hui

    se creuse depuis une vingtaine d’années »

    Le discrédit envers les institutions que révèlent les « gilets jaunes » est le fruit de reniements successifs, et plusieurs coups de semonce auraient dû sonner l’alarme, estime, dans sa chronique, Gérard Courtois, éditorialiste au « Monde ».

    Le Monde >>>>>

     

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

    La Ligue des droits l’Homme (LDH)

     

    Edouard Philippe : une fuite en avant contre les libertés

    Communiqué LDH

    Le Premier ministre a ouvert, ce lundi 7 janvier une nouvelle surenchère sécuritaire face à des mouvements sociaux qui persistent. En visant les casseurs, les mesures envisagées portent de lourdes menaces sur la liberté de manifester et la liberté d’opinion de toutes et tous.

    Le poison de l’état d’urgence poursuit ces effets liberticides et le Premier ministre annonce le retour de la responsabilité collective qu’avait instituée la loi « anticasseurs », de sinistre mémoire. Les mesures adoptées par le Sénat, et qui seraient portées et aggravées par le gouvernement, s’en inspirent grandement. Plus de pouvoir administratif, moins de justice, moins de libertés.

    La Ligue des droits l’Homme (LDH) s’inquiète vivement de ce qui serait ainsi envisagé, avec notamment de nouveaux pouvoirs aux préfets qui pourraient décider qui peut, ou pas, manifester, et de faire d’un manifestant un délinquant, dès lors qu’un rassemblement auquel il participe par conviction politique ne serait pas déclaré.

    Au lieu de réponses sociales et politiques de nature à apaiser les tensions, le choix de l’autoritarisme est dangereux pour notre démocratie et nos libertés, qui ont au contraire besoin de force et vigueur.

    Paris, le 8 janvier 2019

     

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

     

     

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

    Gilets Jaunes

    Articles actualités France TV Info >>>>>

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

     

    A ceux qui craignent les gilets jaunes,

    ne nous dites pas que c'est à cause de l'extrême droite

    que vous n'êtes pas dans la rue

    L'autre quotidien >>>>>

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

    Les déclarations répressives

    du gouvernement Macron-Philippe

    Loi contre les "casseurs", dispositif de sécurité renforcé...

    Ce qu'il faut retenir des annonces d'Edouard Philippe

    après les manifestations des "gilets jaunes"

    Edouard Philippe a annoncé que 5 600 personnes avaient été placées en garde à vue et quelque 1 000 condamnations avaient été prononcées par la justice depuis le début de la mobilisation.

    France TV Info >>>>>

     

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

    Fichier de casseurs :

    "Cela devient extrêmement dangereux pour les libertés publiques",

    prévient l'ex-bâtonnier de Seine-Saint-Denis

    Après l'annonce lundi par Edouard Philippe d'une nouvelle loi "anticasseurs", Stéphane Campana, avocat, ex-bâtonnier de Seine-Saint-Denis, s'inquiète mardi sur franceinfo de la création d'un fichier de manifestants qui pourrait être attentatoire pour les libertés publiques.

    France TV Info >>>>>

     

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

    Manifestations des « gilets jaunes » :

    5 339 gardes à vue depuis le début du mouvement

    8 janvier 2019

    Parmi ces personnes gardées à vue, 815 ont été jugées en comparution immédiate

    Environ 152 personnes ont été incarcérées depuis mi-novembre,

    selon un décompte du ministère de la justice dont « Le Monde » a pris connaissance.

    le Monde >>>>>

     

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

    La cagnotte de soutien à l’ex-boxeur Christophe Dettinger

    clôturée après de vives critiques

    Cette cagnotte affichait plus de 117 000 euros mardi en début de matinée. L’ex-boxeur est en garde à vue pour avoir frappé deux gendarmes lors du dernier rassemblement des « gilets jaunes ».

    Le Monde >>>>>

    Salaire de Chantal Jouanno : "Ils sont environ 500 à gagner plus que le président de la République"

    Après les révélations sur le salaire de Chantal Jouanno, le journaliste de l'Obs Vincent Jauvert rappelle sur franceinfo qu'en France, un débat au Sénat avait permis de révéler que beaucoup "des patrons des hautes autorités administratives étaient extrêmement bien payés", "pour un travail minime".

    France TV Info >>>>>

    "Gilets jaunes" : six questions sur la cagnotte de soutien à Christophe Dettinger, l'ancien boxeur accusé d'avoir frappé des gendarmes

    La cagnotte a été lancée lundi 7 janvier. En moins de 24 heures, plus de 6 500 personnes y ont contribué. Finalement, mardi à la mi-journée, Leetchi a refusé toute nouvelle contribution, une manière de clôturer la cagnotte.

    France TV Info >>>>>

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------

    Dossier articles

    Séries d'articles sur les Gilets Jaunes :

    France TV Info >>>>>

    HuffingtonPost >>>>>

     

    --------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------------------------------------


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter