• [Lundi 14 mai 2018 - La bataille du Rail]

    [Lundi 14 mai 2018 - La bataille du Rail]

     9ème séquence de mobilisation depuis le début avril 2018.

    18ème journée de grève.

    " La Journée sans cheminots..."

     

    D'après les premières information, la mobilisation est très forte et la grève particulièrement bien suivie

    en particulier chez les conducteurs, contrôleurs et aiguilleurs

    mais aussi parmi les personnels des gares (vendeurs, accueil), des ateliers du matériel et  des  personnels de l'Equipement (voies, signalisation, service électrique, caténaires...).

    La direction n'est pas parvenue à mobiliser en nombre les non grévistes, l'encadrement intermédiaire et les cadres traction malgré sa propagande interne. Le flou est partculièrement perceptible dans l'encadrement managérial...

    Les organisations syndicales ont lancé leur "Vote-Action" . Le scrutin s'étalera sur la semaine.

    Ce vote est totalement légitime au regard des enjeux internes et externes du projet de loi de privatisation, d'explosion de l'entreprise nationale de service public ferroviaire et de la casse du Statut et des acquis sociaux des Cheminots.

    Comme il fallait s'y attendre, la classe des médias dominants ultra-libéraux aux mains des grands patrons capitalistes continue de faire feu de tout bois contre les cheminots, le mouvement social.

    Depuis ce matin, ils mettent l'accent sur "un évènement caténaire" survenu en Normandie et donnent des chiffres fantaisistes sur le nombre de trains en circulation...

    Par contre silence complet sur la mobilisation des Cheminots et ses motifs, sur les propositions alternatives des cheminots... La désinformation par omission...

    ----------------------------------------------

    Actions

    Quimper. Environ 120 cheminots réunis devant la CCI

    ----------------------------------------------

    Témoignage...

    Les Fausses prévisions de la Direction de la SNCF

    J’en ai fais les frais le mardi 8 mai dernier.

    J’avais sélectionné un train de banlieue annoncés comme roulant ce jour de grève + 2 autres en réserve au cas où et en définitif aucun des trois n’a roulé.

    Mon TGV au départ de Paris est donc parti sans moi.  

    Objectif : faire croire à la population que le mouvement s’essouffle, seuls les utilisateurs s’apercevront de l’enfumage ce qui représente très peu par rapport à ceux qui auront gobé les prévisions.

    Et parmi ceux qui se seront aperçus sur le terrain de la supercherie, une majorité sera furieuse contre les grévistes puisqu’il n’auront pas eu leur train sans se rendre compte que c’est l’entreprise SNCF qui aura annoncé de fausses prévisions puisque maintenant elle sait 48h00 à l’avance qui fait grève ou pas.  

    ----------------------------------------------

    ----------------------------------------------

    Réforme ferroviaire.

    Cheminots aux urnes, exécutif aux abois

    Marion d’Allard
    Lundi, 14 Mai, 2018
     
    -----------------------

    Médiapart...

    SNCF:

    un «document de travail» détaille des pistes de privatisation

    Le Parisien a dévoilé dimanche le compte rendu interne d’une réunion entre la direction de la SNCF et le cabinet du ministre des transports. La possibilité de filialiser l’activité des trains régionaux (TER) et la cessibilité des actions des titres de l’entreprise sont évoquées.

    Derrière la réforme ferroviaire, il y aurait donc des projets cachés, mais précis, de privatisation de la SNCF. C’est ce qui ressort d’un « compte rendu interne » d’une réunion tenue le 4 mai entre la direction de l’entreprise et le cabinet du ministre des transports, dont la teneur est dévoilée par Le Parisien, dimanche.

     Selon ce document, « la compagnie ferroviaire a demandé au gouvernement de limiter l’incessibilité des titres de l’entreprise publique à la seule holding », détaille Le Parisien. Une astuce qui permettrait d’ouvrir le capital de SNCF Mobilité ou de SNCF Réseau et d’engager la privatisation de l’entreprise publique, en dépit des dénégations de ses dirigeants.

     

    La dernière en date, celle du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, ayant été formulée pas plus tard que vendredi, dans les colonnes du même Parisien : « Il n’y a pas UN élément dans la réforme qui rend possible une privatisation totale ou partielle de la SNCF. C’est même l’inverse », avait déclaré le PDG.

    Selon le document obtenu par le journal, l’entreprise publique soutient aussi « un amendement pour filialiser l’activité des trains régionaux ». Lors de cette réunion de travail, les représentants du ministère des transports ont aussi précisé les amendements en préparation. « La gestion des gares serait confiée à une filiale détenue par SNCF Réseau ; la date d’ouverture à la concurrence en Ile-de-France, prévue en 2033, serait avancée d’un an ; enfin, pour les petites lignes un amendement prévoit un rapport gouvernemental sur l’état du réseau et les lignes les moins circulées », expose Le Parisien.

    Le ministère des transports et la SNCF n’ont pas contesté les éléments reproduits dans ce compte rendu, évoquant « une réunion de travail », et promettant que « l’incessibilité des titres de la SNCF concerne aussi bien la holding que SNCF Mobilité et Réseau ».

    Des responsables de la SNCF ont fait savoir que « le but technique de la réunion » était de permettre à la compagnie de maintenir ses possibilités actuelles, et « d’avoir des filiales lorsqu’un marché a un caractère spécifique et l’exige, comme un marché transfrontalier ».

    Les responsables syndicaux, et les grévistes, dont le mouvement connaît son neuvième épisode de grève, dimanche, risquent d’y voir a minima la preuve de l’opacité du projet gouvernemental.

    Médiapart >>>>>

    ----------------------------------------------

    ----------------------------------------------

    Presse

    -------------------------

    Grève SNCF :

    plusieurs centaines de cheminots défilent à Paris

    contre "la casse du service public"

    La journée de grève "sans trains et sans cheminots" fait le plein. La mobilisation est en nette hausse, après une baisse ces dernières semaines. Mercredi dernier, seuls 14,46% des cheminots étaient en grève, contre 27,58% ce lundi.

    Direct actualités : France TV Info >>>>>

    -------------------------

    Grève à la SNCF :

    sursaut de mobilisation, la journée s'annonce "très difficile"

    Pour contester la réforme de la compagnie ferroviaire, les cheminots sont appelés par les syndicats à un lundi "sans trains et sans cheminot". Seulement un TGV, TER ou Transilien sur trois et un Intercités sur cinq circuleront, prévient la direction.

    France TV Info >>>>>

    -------------------------

     Trafic ferroviaire interrompu entre Paris et la Normandie

    à cause d’un acte de malveillance

    La circulation des trains est très compliquée ce lundi 14 mai entre la capitale et la Normandie. À la journée de mobilisation des cheminots s'ajoute un acte de malveillance. La SNCF va porter plainte.

    France TV Info >>>>>

    -------------------------

    SNCF : le débat sur un projet caché de privatisation refait surface

    Un document révélé dimanche contrarie le discours officiel. La nouvelle journée de mobilisation des cheminots, lundi, s’annonce très suivie.

    Le Monde >>>>>
     
    -------------------------

    SNCF : les cheminots appelés aux urnes

    Le Figaro >>>>>

     
    -------------------------

    SNCF. Un trafic très perturbé ce lundi 14 mai, les cheminots appelés aux urnes

    Ouest-France >>>>>

    -------------------------

    Grève à la SNCF :

    on vous explique la "vot'action" organisée par les syndicats de cheminots

    L'intersyndicale débute aujourd'hui une consultation sur la réforme ferroviaire auprès des quelque 150 000 salariés de la SNCF. Un vote qui n'a "aucune légitimité", selon le patron de la SNCF, Guillaume Pepy.

    France TV Info >>>>>

     
    -------------------------
     
    -------------------------
     
    -------------------------

    ----------------------------------------------

    ----------------------------------------------

    -------------------------

     

    -------------------------


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter