• [La Journée Politique - Mercredi 28 Novembre 2018]

    [La Journée Politique - Mercredi 28 Novembre 2018]

    Déclaration Ensemble ! 28 novembre 2018

    A la une du Blog : 25 Janvier 2015

    Macron continue sa politique,

    il faut l’arrêter

     
     Ainsi donc, mardi 27 novembre Emmanuel Macron a répondu à la mobilisation de celles et ceux qui sont dans l’urgence pour boucler les fins de mois que sa politique est juste et qu’elle va continuer ! Tout en proposant une concertation sur… trois mois.
     

    Le Président de la République a, par ailleurs, montré le peu de cas qu’il fait de l’écologie en faisant l’éloge du nucléaire.

    Quand on sait qu’il ne fait rien pour préserver les petites lignes de chemin de fer menacées et pour développer des transports publics à très bas tarifs ou gratuits, il est clair que le maintien des taxes sur le carburant est une insulte.

    Il annonce une taxe « flottante » en fonction du prix du pétrole, mais c’est immédiatement qu’il faut répondre à la crise des petits salaires, des pensions en baisse, des allocations-chômage qui ne permettent pas de vivre.

     

    Décidément, celles et ceux qui se mobilisent n’ont rien à attendre de ce gouvernement.

    Par la mobilisation à leurs côtés des organisations syndicales, des associations et des partis de gauche, il est possible de gagner collectivement.

    Tout en rejetant les tentatives de récupération de l’extrême droite, qui ne vise qu’à diviser par l’utilisation du racisme.

     

    Cette lutte pour le pouvoir d’achat et contre l’injustice fiscale peut gagner.

    C’est pourquoi il faut agir pour que le samedi 1er décembre, journée de mobilisation pour les droits des chômeurs, soit aussi l’occasion de la jonction entre le mouvement des Gilets Jaunes, les organisations syndicales et associatives, et les partis de gauche.

     

    ENSEMBLE ! le propose pour exiger :

    - La justice fiscale, et d’abord le rétablissement de l’ISF, la baisse de la TVA sur les produits de première nécessité, l’annulation des hausses de la CSG.

    - La hausse des salaires, des retraites, des allocations de chômage.

    - Une politique écologique qui s’attaque aux principaux responsables de la dégradation environnementale et non aux populations en difficulté.

    - L’arrêt de fermetures de lignes ferroviaires et le développement de transports publics de qualité, notamment dans les zones rurales et dans les banlieues.

    Tous ensemble le 1er décembre pour faire céder le gouvernement.

    ----------------------------------------------------------------

    ----------------------------------------------------------------

    Mercredi  ...

    --------------------------------

    GILETS JAUNES Les annonces d'Emmanuel Macron n'ont  pas convaincu les Français, selon plusieurs sondages :

    Selon le sondage Odoxa Dentsu Consulting pour Le Figaro et franceinfo, 78% des Français n'ont pas trouvé Emmanuel Macron convaincant. Et 79% estiment que le président a tort de refuser de revenir sur les hausses de taxes sur le carburant prévues en janvier.

    Selon une  étude réalisée par Elabe pour BFMTV, 81% des Français contre 19% jugent que le président et son Premier ministre Édouard Philippe ne sont pas à l'écoute du mouvement.

    Selon une étude Opinion Way pour LCI-RTL-Le Figaro, 76% des Français n'ont pas été convaincus par les annonces présidentielles, 43% les jugeant "pas du tout suffisantes" et 33% "plutôt pas suffisantes".

    --------------------------------

    "Gilets jaunes" : le soutien des Français au mouvement gagne sept points (84%) malgré les annonces d'Emmanuel Macron sur l'écologie, selon un sondage

    Près de huit Français sur dix n'ont pas trouvé le président convaincant lors de son intervention mardi.

    France TV Info >>>>>

    --------------------------------

    France TV Info - Brève :

    GILETS_JAUNES La ministre des Outre-mer Annick Girardin est à la réunion pour rencontrer des "gilets jaunes".

    "On est là pour entendre ce qu'elle a à dire, mais on est aussi là pour qu'elle nous entende, nous", souligne une participante.

    "On n'a rien du tout pour l'instant, c'est comme le président : c'est du bla-bla. Les politiques racontent toujours des bobards. Ils ne vont rien faire après", s'agace un autre

     

    Macron s'est pris une veste ... jaune !

    mais il continue à brasser de l'air en guise de politique économique, sociale et écologique...

     

    La CGT appelle à se mobiliser

    "quelle que soit la couleur du gilet".

    Un grand pas en avant !


    Gilets jaunes et Colères Noires sur le pays...

    [La Journée Politique - Mardi 27 Novembre 2018]

     

    Perspectives

    Samedi  1er décembre : manifestations

    Brest - Quimper - Morlaix - Quimperlé - Carhaix

    Rassemblements sur de nombreux rond-points...

    contre la vie chère

    pour l'augmentation du smic, des salaires, pensions et allocations

    ----------------------------------------------------------------

    ----------------------------------------------------------------

     Clémentine Autain

    "Ce qu'a raconté Macron aujourd’hui est digne d'un commercial qui veut maquiller dans une forme de mots qui s’enchaînent, sans répondre" aux demandes des gilets jaunes

    Les milliards, vous les avez trouvés quand il s'agissait de les donner aux plus riches

    La colère des gilets jaunes donne un visage à des revendications trop souvent mises sous la table

     

    Maxime Cochard

    Face à une députée macroniste, ce gilet jaune résume tout : « On n'a jamais vu quelqu'un nous mépriser comme ça. Vous devriez nous servir, pas nous asservir. On ne va plus au cinéma, au restaurant, on ne fait plus de cadeaux aux gosses, on est au bout du rouleau ! »

    ----------------------------------------------------------------

    ----------------------------------------------------------------

    Le mépris, la honte

    Mercredi, 28 Novembre, 2018
    Jean-Emmanuel Ducoin

    Hallucinant… Emmanuel Macron avait donc des réponses urgentes et sérieuses à apporter à deux préoccupations majeures : la colère sociale grondante d’un côté, la transition énergétique d’un autre côté, chacune conditionnant nos choix fondamentaux en tant qu’horizon. Il a donc pris la parole, l’air grave. Mais les historiens des vaines élocutions retiendront qu’il a osé affirmer qu’il n’opposait pas « fin de mois » et « fin du monde ». Et après ? Rien. Absolument rien. Le vide sidéral ...

    L'Humanité >>>>>

     

    Mouvement social.

    Emmanuel Macron, toujours à côté de ses pompes

    Mercredi, 28 Novembre, 2018
    Cécile Rousseau

    Alors que le président avait annoncé des mesures pour lutter contre l’augmentation du carburant et répondre à la colère sociale des gilets jaunes, tout en continuant la transition énergétique, son discours flou n’a clairement pas été à la hauteur des enjeux.

    L'Humanité >>>>>

    Fabien Roussel appelle le gouvernement à rétablir l’ISF et à augmenter le Smic de 200 euros nets

    Mardi, 27 Novembre, 2018
    Aurélien Soucheyre

    Pour sa première apparition dans l’hémicycle depuis qu’il a été élu à la tête du PCF, Fabien Roussel a interrogé le gouvernement sur l’injustice fiscale et la baisse du pouvoir d’achat dans le pays. Le premier ministre a botté en touche sur la question de la fiscalité et assuré que le pouvoir d’achat allait augmenter en 2019.

    L'Humanité >>>>>

    ----------------------------------------------------------------

    ----------------------------------------------------------------

    La CGT

    Haut Conseil pour le Climat

    Répondre aux urgences sociales

    pour répondre à l’urgence environnementale

     

    La CGT a décidé de ne pas se rendre le mardi 27 novembre 2018 à l’installation du Haut Conseil pour le Climat, placé sous l’autorité du Premier Ministre.

    La CGT considère qu’il ne peut y avoir une prise en compte collective de ces enjeux sans réponses immédiates et ambitieuses aux revendications légitimes des travailleurs et travailleuses. Il y a urgence sociale.

    La CGT ne sous-estime pas l’urgence des enjeux liés à la transition énergétique et à la préservation de notre écosystème. C’est l’avenir de notre planète dont il s’agit.

    Mais plutôt que de proposer une énième installation d’une structure, le Gouvernement mais aussi le patronat doivent immédiatement ouvrir des négociations afin de répondre à l’urgence sociale.

    Il est nécessaire de répondre concrètement aux exigences des salariés, des fonctionnaires, des privés d’emplois, de la jeunesse, des retraités et, plus largement, de toute la population.

     

    Le travail ne permet pas de vivre dignement.

    En effet, comment changer sa voiture ?

    Comment aller au travail ?

    Comment mieux se nourrir ?

    Comment se soigner ?

    Comment mieux se loger et se chauffer ?

     

    Quand le salaire minimum ne permet plus de vivre décemment, quand l’augmentation du point d’indice pour les agents de la fonction publique est gelée depuis des années, quand les retraites sont rognées, quand l’assurance chômage est sur la sellette et quand, plus largement, la sécurité sociale est démantelée.

     

    Pour toutes ces raisons, la CGT est mobilisée et engagée auprès du monde du travail, elle exige du gouvernement mais aussi du patronat :

     

    • un Smic à 1800 euros brut ;
    • une augmentation des minima-sociaux ;
    • une augmentation générale des salaires pour tous ;
    • l’indexation des pensions sur le salaire moyen ;
    • la suppression de l’augmentation de la CSG pour les retraités ;
    • le rétablissement de l’ISF et une véritable réforme de la fiscalité (par exemple : TVA réduite pour les produits de première nécessité, y compris le gaz et l’électricité) ;
    • la prise en charge du déplacement domicile travail par l’employeur.

     

    S’agissant de l’urgence environnementale, la CGT n’a pas attendu Emmanuel Macron pour faire des propositions, notamment :

    • une autre réforme de la SNCF pour développer le service public de voyageurs et de fret ;
    • un Pôle Public de l’Énergie favorisant le mix énergétique permettant l’accessibilité à tous en tout lieu du territoire ;
    • le maintien et le développement de tous les services publics de proximité ;
    • un plan de rénovation énergétique des logements ambitieux et financé.

    La CGT appelle l’ensemble du monde du travail à se mobiliser.

    Quelle que soit la couleur du gilet, les légitimes revendications convergent.

    Dès le samedi 1er décembre 2018, à l’occasion de la journée d’action contre la précarité et pour le droit au travail pour toutes et de tous.

    Nombreux, exigeons des réponses aux exigences exprimées.

    ----------------------------------------------------------------

    ----------------------------------------------------------------

     

    Manifestations samedi 1er décembre 2018

    Finistère 15h00 :

    Brest - Quimper - Morlaix - Quimperlé - Carhaix ...

    Gilets Jaunes

    Rassemblements rond-points annoncés :

    Brest - Guipavas - Landerneau

    Plougastel - Chateaulin - Douarnenez - Pont l'Abbé

    Quimper - Concarneau - Quimperlé -

    Carhaix

    Morlaix Plougasnou Saint Pol de Léon Landivisiau

     

    Gilets jaunes. L’appel à manifester samedi à Paris maintenu

     

    Gilets jaunes. Malgré les annonces de Macron et l’entrevue avec Rugy, l’appel à manifester samedi maintenu

    Ouest-France >>>>>

    ----------------------------------------------------------------

    ----------------------------------------------------------------

    Les gilets jaunes,

    la "France d'en bas"

    qui ne supporte plus la "France d'en haut"

    Les gilets jaunes sont le produit de l'exaspération, avant d'être une batterie de revendications concrètes. Macron et les élites devraient en prendre conscience.

    HuFFPost >>>>>

    ----------------------------------------------------------------

    ----------------------------------------------------------------

    Plus politiques que dans les journaux :

    les gilets jaunes dans le miroir de Facebook

    Arrêt sur Images >>>>>

    ----------------------------------------------------------------

    ----------------------------------------------------------------

    VIDEO.

    "J'ai mal au ventre à force de rire" :

    une femme filme son mari

    qui veut bloquer un rond-point seul en gilet jaune

    Cette vidéo a été filmée à Serres-Castet, près de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle a été vue près de deux millions de fois en 48 heures.

    France TV Info >>>>>

    ----------------------------------------------------------------

    ----------------------------------------------------------------

    Photos de manifestants blessés, avocats gratuits...

    17 intox qui circulent sur les "gilets jaunes"

    Les manifestations organisées partout en France depuis le 17 novembre ont donné lieu à des "fake news", relayées sur les réseaux sociaux.

    France TV Info >>>>>

    ----------------------------------------------------------------

    ----------------------------------------------------------------

     

    ----------------------------------------------------------------

    ----------------------------------------------------------------


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter