• « L’habitat participatif reste encore marginal en France, mais il fait bouger les lignes »

    « L’habitat participatif reste encore marginal en France,

    mais il fait bouger les lignes »

    Un quart du budget familial ! C’est ce que les ménages dépensent en moyenne en France pour se loger. Ce coût élevé pour se loger, l’un des plus chers d’Europe, explique en partie que 4 millions de personnes vivent toujours en situation de mal-logement.

    L’habitat participatif et coopératif pourrait-il contribuer à résoudre cette crise ? Constitue-t-il un frein à la spéculation immobilière ? Pourquoi reste-t-il marginal en France alors qu’il s’est répandu en Allemagne, en Suisse ou au Québec ?

    Entretien avec Camille Devaux, professeure spécialisée en aménagement et urbanisme à l’université de Caen.

    Un article de Bastamag.

    https://autogestion.asso.fr/lhabitat-participatif-reste-marginal-france-bouger-lignes/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter