• [Front Unitaire « S'unir pour ne pas subir... » ] Brest Quimper Finistère

    Front Unitaire
    « S'unir pour ne pas subir... »
    Quimper Finistère

     

     
    Quimper - Mouvement social
    « S'unir pour ne pas subir... »
     
    -------------------------
     
    Précisions sur : Front Unitaire ou Front Social
     
    Il y a souvent confusion entre Front Social et Front Unitaire..

    Solidaires a pris l'initiative "Front Unitaire",  sur la base d'un appel national de... Solidaires (A Lire ici )

    Le Front Social existe depuis plusieurs mois sur le Finistère principalement à Brest et Quimper. Il regroupe une cinquantaine d'organisations et de collectifs locaux, des militants sans attaches partisanes.
     
    Aujourd'hui s'organise sur Quimper le Front Unitaire sous le titre collectif : « S'unir pour ne pas subir... »

    Sur Brest, s'organise un rassemblement Front Unitaire, dont le Front Social est un des membres, autour d'un évènement type forum militant et festif

    Ceci dit, la confusion entre Front Social et Front Unitaire est fréquente et compréhensible
    -------------------------

    ----------------------------------------

    FRONT UNITAIRE Quimper

    "S'UNIR POUR NE PAS SUBIR".

    La prochaine réunion Front Unitaire Quimper est prévue le 13/11 à 18H. dans la salle des halles St François à Quimper.
     
    Présents :
    Ensemble, Collectif Services publics Cornouaille, CNT, PCF, collectif Douarnenez, LDH, Attac, Stop Tafta-Ceta, Front social, Assemblée citoyenne Châteaulin, NPA, France insoumise Quimperlé/Scaër/Quimper, Collectif anti-fasciste Quimper, EE Les Verts, FSU, "Un toit pour tous" et Solidaires 29.

    Suite à la réunion de ce soir 30 octobre 2017 :

    le FRONT UNITAIRE Quimper devient

    "S'UNIR POUR NE PAS SUBIR".

    Voici le texte sur lequel nous nous sommes mis d'accord :

    Nos organisations se sont réunies ce lundi 30 octobre à Quimper

    Elles partagent le constat suivant : le gouvernement applique le projet de société du Medef, précarise l’emploi, facilite les licenciements et bouleverse les relations et les normes sociales tout en distribuant des cadeaux fiscaux faramineux aux ultrariches via un allègement massif de la fiscalité du capital.

    Les ordonnances ne sont que la première pierre d’un vaste chantier de destructions massives annoncées : retraites, sécurité sociale, logement social, aides sociales et assurance chômage, éducation mais aussi dégradation et privatisation des services publics, cessions d'entreprises de pointe aux multinationales avec fortes rentes, sacrifice toujours des revenus des agriculteurs au profit des marges des distributeurs…

    Le tout dans un contexte de remise en cause des libertés publiques, avec une criminalisation d'actions militantes.

    Face à ces attaques nous sommes à un tournant historique qui nécessite d’organiser un puissant mouvement social et de lui donner les moyens stratégiques d’être gagnant.

    L'unité dans le respect de nos diversités est essentielle pour gagner.

    Nous devons toutes et tous travailler, dans nos rôles respectifs, à faire converger et élargir toutes les luttes, afin de créer les bases d’un mouvement social durable et puissant qui rassemble les salarié-e-s du public et du privé, les chômeurs/ses, les précaires, les retraité-e-s, les jeunes- scolarisés ou non-, les paysan-nes. La mobilisation interprofessionnelle en est une condition indispensable.

    Parce que la généralisation de la lutte demande un travail collectif qui sera d’autant plus fort s’il est porté de façon unitaire, nos organisations invitent toutes les organisations qui le souhaitent à venir les rejoindre le lundi 13 novembre à 18h aux halles St François à Quimper

     
     
    Quimper - Mouvement social. « S'unir pour ne pas subir... »
    © Le Télégramme

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter