• Un même enjeu d’avenir :

    vers un front populaire écologique !

    Ensemble >>>>>


    votre commentaire
  • Tract Ensemble ! 8 mars 2020


    votre commentaire
  • Communiqué Ensemble !

    8 mars manifestation et grève féministe.

     

    Depuis #Me Too, la parole se libère partout contre les féminicides, les violences sexuelles et sexistes comme le montrent les fortes mobilisations.

    Les femmes ne se taisent plus, et toutes les sphères de la société sont touchées, qu’elles soient politiques, littéraires, artistiques, sportives, ou professionnelles… 

     

    Désormais, les femmes ne se tairont plus !

     

    Et elles ne sont pas seulement victimes de violences ou de harcèlements, mais sont également  touchées par de profondes inégalités dans tous les domaines.

    A ces inégalités multiples, s'ajoute maintenant la contre-réforme des retraites qui fera des femmes, si rien ne change, les grandes perdantes, contrairement à ce que prétend un gouvernement qui pratique le mensonge et le mépris.

     

    Il est grand temps de se regrouper, de dire stop.

    Stop à un gouvernement qui détruit les acquis sociaux.

    Stop au patriarcat qui est un obstacle à notre libération.

    Stop aux féminicides.

     

    C'est le sens de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes le 8 mars.

     

    Comme dans de nombreux pays en Europe et ailleurs nous manifesterons et nous ferons la grève féministe destinée à montrer la place centrale des femmes dans la société, que ce soit au travail, à la maison.

    Grève parce que nous sommes opposées au travail le dimanche sauf dans les secteurs qui correspondent à une nécessité sociale (santé, transport...).

    Grève et manifestation contre le capitalisme qui privatise les services publics, précarise nos emplois, nous discrimine en tant que femmes, immigré.e.s, migrant.e.s, lesbiennes, trans...

    Nous voulons, pour toutes, l'égalité professionnelle et salariale, une retraite qui donne les moyens de vivre dignement, une existence sans violence ni agression sexuelle.

    Nous voulons le respect de nos droits à l'avortement libre et gratuit, le libre choix de nos sexualités.

     

    « Ensemble! » appelle à participer aux manifestations unitaires prévues.

    A Paris, le cortège partira de la Place d'Italie à 14h en direction de République.

     

    Le 6 mars 2020.


    votre commentaire
  • Communiqué national d'Ensemble!

    1er mars 2020

    49-3 = coup de force contre la démocratie !

     
     

    Edouard Philippe veut interrompre par le coup de force du 49-3 tout débat sur une loi retraites rejetée par 60% des Français.

    Il prétend interrompre « le non-débat » parce que les députés de gauche d’opposition bloquent la vie parlementaire.

     

    Mais c’est le monde à l’envers !

     

    Qui a utilisé la procédure d’urgence pour une loi qui prétend changer « le contrat social » depuis le Conseil National de la Résistance ?

    Qui est pressé de passer par-dessus la mobilisation populaire depuis trois mois, par-dessus l’opinion publique, par-dessus le Conseil D’État, par-dessus la conférence de financement que le gouvernement a lui-même mise en place jusqu’en avril ?

    Qui interdit tout débat en promulguant une loi qui donne tout pouvoir pour rédiger 29 ordonnances sur des questions essentielles ?

     

    Nous sommes face à un pouvoir verticaliste, autoritaire, qui ne peut tolérer qu’un parlement puisse mettre en cause sa manière de gouverner.

    Le néolibéralisme autoritaire, dont Macron est la personnification, c’est le passage en force.

     

    C’est pourquoi, aux côtés des organisations syndicales et du mouvement social, il convient que toutes les forces de la gauche et de l’écologie appellent à manifester pour la démocratie.

    Construisons l’unité de la riposte politique contre Philippe-Macron.


    votre commentaire
  • Tract Ensemble ! 20 février 2020


    votre commentaire
  • Appel pour un comité de soutien aux mobilisations sociales

    13 février 2020

    Artistes, sportifs, intellectuels, responsables politiques et associatifs de gauche lancent cet appel : « Nous nous soulevons ensemble contre le projet de retraites du gouvernement ».

    Regards >>>>>


    votre commentaire
  • Tract Santé


    votre commentaire
  • Ardèche : répression


    votre commentaire
  • municipales au Havre : bilan d'étape de notre liste

    Suite à la réunion de l'espace politique qui a eu lieu ce soir, pendant
    la grand messe d'Edouard Philippe en centre ville (lequel en guise de
    cadeau de retour a envoyé des cars entiers de CRS et des barrières
    anti-émeutes -du jamais vu au Havre - pour saluer son peuple bien aimé),
    la liste "Un Havre Citoyen" prend forme.

    Au niveau des organisations politiques, il y aura 8 PCF (y compris la
    tête de liste), 6 France Insoumise, 5 Ensemble ! (dont 4 éligibles en
    cas de victoire), 2 décroissants, 1 Générations, 1 conseiller sortant
    "pour une nouvelle gauche au Havre". Ce qui fait 23 "politiques". Le
    reste, c'est à dire 36 noms, ce seront des citoyens et citoyennes non
    encarté-e-s, comme cela avait été dit et accepté par tous et toutes
    depuis le début, régulièrement intercalés entre les "politiques".

    Comme on pouvait s'en douter, les négociations étaient un peu plus
    tendues ces derniers jours avec l'arrivée "in-extrémis" (une fois tous
    les ateliers terminés, les premières rencontres de quartier tenues et le
    programme écrit) de FI qui s'est mise à réclamer à peu près tout (sans
    oser toutefois réclamer la première place), en faisant même intervenir
    Coquerel. Alors que depuis le mois de septembre tout roulait comme
    jamais, y compris entre gens qui s'étaient combattus pendant des années,
    on a retrouvé le plaisir de la politique "à l'ancienne" avec discussions
    sur des coins de tables. Merci FI.

    Bref, tout est bien qui devrait bien se terminer. Nous sommes en ordre
    de marche pour donner une nouvelle impulsion à la campagne pour virer
    Philippe. Qu'on le veuille ou non, l'enjeu de la campagne devient nationale.

    Campagne à suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/unhavrecitoyen/

     

    ----------------------------------

    La démocratie selon la Macronie...

    Le premier meeting d'Edouard Philippe au Havre

    perturbé par un comité d'accueil musclé

    Tête de liste au Havre, Édouard Philippe y faisait son premier meeting ce 31 janvier. Il était attendu par des manifestants mécontents qui se sont heurtés aux CRS.
     

    HuffPost >>>>>


    votre commentaire
  • Edouard Philippe invente le contrat

    de "maire stagiaire reconductible"

    Edouard Philippe annonce qu'il sera tête de liste, en lice pour la mairie du Havre.

    En même temps (permettez cet emprunt, M. le président) il annonce également qu'en cas de victoire il restera à Matignon, et donc qu'il ne sera pas maire !

     

    Ben voyons ! Le règne de la tambouille porté au sommet de son art !

    Je me présente pour essayer d'attirer tous ceux et celles qui pensent encore que "grâce à lui Le Havre a bien changé", et après je reste premier ministre, ce qui donnera à mon ami Jean-Baptiste Gastinne l'occasion de faire un deuxième CDD, et d'avoir son nom gravé dans le marbre du hall d'honneur de la mairie sans avoir jamais été élu !

    .../...

    Ensemble le Havre >>>>>


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique