• [Crise Politique] Vendredi 31 Août 2018

    [Crise Politique]

    Vendredi 31 Août 2018

    Macron s'enfonce...

    -------------------------------------------

    Patrick Le Hyaric (PCF)

    L a démission de Nicolas Hulot est un événement considérable qui élargit le débat public sur plusieurs enjeux politiques essentiels. Elle constitue une alerte retentissante au cœur d’un gouvernement qui se croit les mains libres pour appliquer une politique ultralibérale, sourd aux revendications populaires et ignorant avec morgue les alertes des chercheurs et collectifs citoyens sur la dégradation accélérée du climat, de la biodiversité et de l’environnement.

    Eric Coquerel

    Emmanuel Macron parle d’humour au sujet des « gaulois réfractaires au changement ». Alors c’est un humour à répétition : en aout 2017 il déclarait depuis Bucarest : « le peuple français (...) déteste les réformes »

    "La nomination de Besson fait très ancien régime, très esprit de cour. Macron peut s'énerver qu'on doute de lui, mais trop d'éléments vont dans le sens d'une gestion aristocratique de l'Etat !"

    "L'aspect discrétionnaire des nominations permises par le décret du 3 Août, la manière qu'à Macron de diriger l'Etat, cela fleure bon la privatisation et la république des copains, voir des coquins"

    "Si c'était un cas isolé, on pourrait laisser passer la nomination de Besson. Mais après la nomination du directeur de LCP, après la volonté de faire passer Benalla sous-préfet, Macron devient très autoritaire et dirigiste !"

    PCF

    Lobbies : il faut renforcer les moyens de contrôle et déployer un arsenal de sanctions suffisamment dissuasives pour celles et ceux qui se servent de leur mandat pour autre chose que la défense de l’intérêt général

     

     

    Martine Billard, coordinatrice nationale de LFI

    A La France insoumise, on raille la contrepartie défendue par la majorité lorsqu'elle propose un reste à charge zéro sur les lunettes et les appareils auditifs.

    «Tous les retraités ne sont pas sourds et tous n'ont pas les moyens de se payer une bonne mutuelle. Mais indéniablement, ce gouvernement est sourd aux réalités des Français», charge Martine Billard, coordinatrice nationale de LFI.

    -------------------------------------------

    Entre vieux amis...

    Christian Eckert au sujet de Macron...

    ancien secrétaire d'Etat d'Hollande,

    chargé du Budget et des Comptes publics

    "Emmanuel Macron faisait partie des ministres que j'avais rencontrés pour évoquer ce sujet. Il m'avait dit qu'il n'y voyait pas d'inconvénient. (...). tout d'un coup il découvre que la France ne serait pas capable de mettre en œuvre le prélèvement à la source… Il y a une forme de mépris de la capacité des Françaises et des Français à comprendre les choses."

    Emmanuel Macron a indiqué qu'il attendait "des réponses précises" avant de décider si la réforme sur le prélèvement à la source de l'impôt entrera en vigueur au 1er janvier. Christian Eckert, artisan de la réforme, réagit sur franceinfo.

    -------------------------------------------

    -------------------------------------------

    Écologie. Les enseignements d’une démission

    Vendredi, 31 Août, 2018
    Patrick Le Hyaric

    L a démission de Nicolas Hulot est un événement considérable qui élargit le débat public sur plusieurs enjeux politiques essentiels. Elle constitue une alerte retentissante au cœur d’un gouvernement qui se croit les mains libres pour appliquer une politique ultralibérale, sourd aux revendications populaires et ignorant avec morgue les alertes des chercheurs et collectifs citoyens sur la dégradation accélérée du climat, de la biodiversité et de l’environnement.

    L'Humanité >>>>>

    -----------------------

    Le présidentialisme, ses courtisans et son crétinisme

    30 août 2018 Par Edwy Plenel

    Au lendemain d’une démission de Nicolas Hulot qui souligne le fossé entre sa présidence et la société, Emmanuel Macron s’est distingué par une décision et par une déclaration qui le creusent encore plus : la nomination d’un ami proche, l’écrivain Philippe Besson, au consulat de Los Angeles ; la critique de son propre peuple qualifié de « Gaulois réfractaire au changement ».

    Médiapart Abonnés >>>>>

     

    -----------------------

    Macron pense faire de l’humour avec Uderzo

    Gaulois réfractaires ? Mais qui veut se prendre un menhir ?

    En conférence au Danemark, Macron a voulu distinguer entre les « Danois luthériens » ouverts au changement et les « Gaulois réfractaires » qui freinent les réformes. Le choix de la référence est étrange : d'abord il appartient à une mythologie d'extrême droite – et Le Pen et Philippot se sont empressés de la récupérer. Un appel du pied ?

    Révolution Permanente >>>>>

    -----------------------

     

    -------------------------------------------

    -------------------------------------------

    Sondage Orange-BVA-RTL-La Tribune

    Deux Français interrogés sur trois (66%, +7 par rapport à juillet) ont désormais une "mauvaise opinion" d'Emmanuel Macron et 61% (-7) d'Edouard Philippe

    La cote d'Emmanuel Macron à son niveau le plus bas après la démission de Nicolas Hulot

    A 34%, la cote d'Emmanuel Macron reste légèrement supérieure à celle de François Hollande (32%) à la même époque de son mandat, mais très en dessous de celle de Nicolas Sarkozy (47%).

    France TV Info >>>>>

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter