• Quimper Finistère
    Pouvoir d'achat des retraités. Mobilisation jeudi pour le défendre

    © Le Télégramme

    votre commentaire
  • Le film-documentaire

    « Aube dorée, une affaire personnelle »

    et sa réalisatrice Angélique Kourounis

    en Finistère du 13 au 18 mars.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La présence postale est l’affaire de tous

    La Convergence nationale des collectifs de défense et de développement des services publics a décidé de lancer un collectif poste pour contrer la politique de désengagement que la direction de La Poste mène depuis une dizaine d’années.

    Aujourd’hui, la moitié des 17 000 « points de contact » de La Poste ne sont plus des bureaux de poste, mais des services rendus en mairie, des relais en supérette ou en bureaux de tabac. Dans ces ersatz, à peine 5% des opérations d’un vrai bureau de poste sont possibles.

    La direction de La Poste a clairement inscrit l’abandon des territoires, urbains et ruraux, dans sa stratégie 2020. Malgré des profits considérables (849 millions d’euros en 2016) des centaines de fermetures sont prévues, notamment dans les grandes villes.

    Partout en France, les mobilisations se multiplient donc contre ces fermetures, les réductions d’horaire : en quelques mois des collectifs d’usagers se sont créés, une centaine de maires ont signé l'appel lancé par le collectif ou fait voter une délibération reprenant cet appel. L'action concertée des élus, des usagers et des syndicalistes est très efficace, permettant des succès. Ce fut le cas notamment au bureau de poste Curial de la rue de Crimée, programmé pour fermer le 2 mars et qu’une mobilisation citoyenne a maintenu en fonction. Cela a aussi été le cas à Saint Martin d'Hères en Isère. Dans de nombreux départements des actions empêchent ou retardent des fermetures de bureaux de poste.

    A Paris le 15 mars à 15h00, une manifestation aura lieu devant le ministère des finances à l'initiative d’élus du Val de Marne, manifestation qui aura une dimension régionale. Nous y participerons et invitons les usagers, les élus, les syndicalistes de l'Ile de France à faire de même.

    La Convergence pour les services publics s’est engagée dans cette campagne et propose de recenser et de faciliter nationalement la lutte pour la reconquête du service public postal. Elle propose du matériel pédagogique, des tracts, un agenda des actions à venir, une revue de presse et une carte de France des actions et fermetures sur un site dédié

     


    votre commentaire
  • Manif - Le printemps de Douar Didoull

    18 mars 2017 - Guingamp...


    votre commentaire
  • Quimper Stop Tafta...

    Libre échange. La résistance a sa place

    © Le Télégramme

    votre commentaire
  • Diwall Mines

    Réunion publique Brasparts 10 mars 2017 20h00


    votre commentaire
  • La monumentale arnaque du CETA !

    Le Parlement européen doit se prononcer

    le 15 février prochain sur le CETA

    - AECG en français

    (accord commercial entre le Canada et l'UE,

    sur le modèle du très dangereux TAFTA).

     

     

    Demandons aux députés européens de refuser cet accord

    taillé sur mesure pour les transnationales

    au seul profit des actionnaires !

     

    A Strasbourg le 14 février, veille du vote, manifestation européenne

    A Brest samedi 11 février à 14H

    rassemblons nous place de Strasbourg

    ou comment faire Brest Strasbourg en dépensant quasi 0 gr de CO2 --


    votre commentaire
  • COMMUNIQUE CGT DES MARINS DU GRAND OUEST

    Phosphine port de Brest

    Landerneau le 28 janvier 2017

    Le 16 janvier 2017 plusieurs associations et organisations syndicales, dont la CGT des Marins du Grand Ouest se sont réunis et mobilisés afin d’attirer l’attention sur la dangerosité de 25500 tonnes de maïs livrés au mois de décembre 2016 provenant de Roumanie. Cette cargaison traitée à la phosphine laissait échapper des gaz, il semblerait, que la phosphine pourrait également provoquer des explosions. Une chose reste certaine, la phosphine tue, et contamine celles et ceux qui s’y approchent. Les autorités en charge des ports mondiaux, sont-elles prêtes à accepter un scandale sanitaire égal ou supérieur à celui de l’amiante ? Pourquoi une omerta sur les ports ? Qui fait pression ? Qui laisse les salariés s’approcher des cargaisons qui sont contaminées et qui tuent ? Quelles sont les pouvoirs des autorités portuaires ?
    Il est temps de mettre fin à l’amoralité ambiante et aux lobbyings en tout genre, soyons plutôt bien veillant à l’avenir de l’Homme, à la qualité des produits qu’il consomme et à l’Environnement !
    L’omerta qui règne autour des pesticides doit être dénoncée publiquement et en continu, certains comportements contre les Marins, les Travailleurs des ports céréaliers sont des comportements scandaleux, et irresponsables. Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest à toujours porté haut le développement des ports Bretons et Nationaux. Mais, dès que des Marins sont mis en danger il doit intervenir et se faire entendre. Jamais le Syndicat ne couvrira les dérives lorsqu’elles nuisent aux Marins, à l’Homme, à son devenir et à l’Environnement !
    En 2013, lors de l’élection municipale, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest faisait parti de ceux qui avaient mis le développement du port de Brest au centre des débats !
    Le 16 janvier 2017 lors de cette réunion, nous avons rencontré des victimes qui ont côtoyé la phosphine, ce communiquer, dénonce certaines « pratiques » sur des espaces portuaires fermés, sous de futiles prétextes, afin que tout soit permis instaurant une omerta de fait « circuler il n’y a rien à voire » !
    Les émanations de la phosphine sont si dangereuses que l’Organisation Maritime Internationale des Fumigateurs IMFO a été créée et que des assurances spécifiques sont proposées aux Armateurs au cas où il y aurait un mort parmi les Marins. En 2008 un Marin Roumain était décédé suite à une fuite sur une gaine de ventilation passant par les locaux d’habitation à bord d’un navire. Nous ne devons pas accepter que les importations de maïs américain ou de soja brésilien continuent à mettre en danger la santé des Marins, des Dockers, et au final des Consommateurs alors que nous avons une parfaite connaissance des dangers liés à la manipulation de la phosphine.
    Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest demande que les ports soient classés d’après des critères de qualité, et non mis en concurrence ce qui permet tout et l’importe quelle dérive, poussant les peu scrupuleux à prendre des risques inutiles. L’omerta sur les places portuaires doit prendre fin, cela ne sert personne, sauf peut-être quelques pseudo-armateurs amoraux qui se cachent derrière les pavillons de complaisance, permettant toutes les dérives sociales et autres, mettant sus le tapis les conséquences pour la santé de l’Homme !

    Pour le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest
    Jean-Paul HELLEQUIN Secrétaire Adjoint et Porte-parole


    votre commentaire
  • Quimper
    OGM, ADN. Les combats de Marie
     

    votre commentaire
  • [peuple des dunes]

    Le culot et le mensonge de Macron
     


    http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/cotes-d-armor/lannion/emmanuel-macron-propos-extraction-sable-je-ne-ai-pas-autorise-1176377.html

     

     

     

    Bonjour à tous,

     

    Macron vient de déclarer à Quimper qu'il n'a pas autorisé l'extraction de sable en baie de Lannion !

    Oui, vous avez bien lu.

     

    Mais alors, qui alors a signé à sa place ? Ce monsieur est dangereux car il ne sait plus le matin ce qu'il a signé la veille !

     

    Nous avons participé à 4 réunions à Bercy en sa présence et maintenant, en campagne électorale, il ose dire que ce n'est pas lui qui a signé ! c'est incroyable.   Ni responsable, ni coupable !

     

    Il prend maintenant en compte tous les arguments que nous soulevons depuis 6 ans maintenant : destruction d'une ressource non renouvelable, destruction d'une biodiversité exceptionnelle, destruction de nombreux emplois locaux non délocalisables dont les pêcheurs professionnels dont M. Macron se fait maintenant le protecteur, extraction sur le site situé à 40 km des côtes...

     

    Décidément, une campagne électorale autorise toutes les promesses et tous les mensonges sans aucune honte.

     

    Nous attendons maintenant la décision du Tribunal administratif sur nos requêtes en annulation des arrêtés préfectoraux autorisant l'ouverture des travaux.

     

    Le Conseil d'Etat nous a retoqués sur la demande d'annulation du décret ministériel -signé par M. Macron le 14.09.2015- et sur notre appel du rejet du référé-suspension par le Tribunal Administratif de Rennes.

     

    Mi-décembre, nous avons déposé une plainte entre les mains de la Commission européenne pour non-respect des directives oiseaux et habitats, atteinte irréversible sur les deux zones Natura 2000.

     

    Bien cordialement

     

     

    Alain Bidal

    Président du Collectif Le Peuple des Dunes enTrégor

    Maison des associations

    22560 Trébeurden

    Tél.: 02.96.23.67.60     06.32.21.76.03

    peupledesdunesentregor.com

    peupledesdunesentregor@gmail.com

    www.facebook.com/peupledesdunesentregor


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique